Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Afghanistan.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Afghanistan flag Afghanistan :

Créer une entreprise en Afghanistan : Impôt sur les sociétés

Impôts sur les sociétés

Principales taxes Taux
Taux de l'impôt sur les sociétés 20%
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères Les sociétés étrangères sont soumises au même traitement fiscal que les sociétés afghanes, qu'elles aient ou non un établissement stable en Afghanistan, mais uniquement sur leurs revenus provenant du pays.
La taxation des plus-values Les gains en capital sont généralement inclus dans le revenu imposable et soumis au taux d'imposition des sociétés de 20%. Néanmoins, les gains résultant de la cession de biens meubles ou immeubles sont soumis à un impôt sur les plus-values de 1%. Cette taxe peut être utilisée comme un crédit contre l’impôt sur les sociétés.
Les pertes subies lors de la vente ou de l’échange d’actions d’actions ne peuvent être compensées que par les gains résultant de la vente ou de l’échange d’actions au cours de la même année.
Les déductions et les crédits d'impôt En général, toutes les dépenses liées à l'activité commerciale sont déductibles.
L'amortissement des immobilisations, des biens meubles et immeubles (à l'exception des terrains) est déductible fiscalement. Il n'y a aucune disposition pour la déduction des frais de démarrage dans la loi afghane sur l'impôt sur le revenu.
Les charges d'intérêts peuvent être déduites sous réserve du précompte mobilier au taux de 20 %. Aucune déduction n'est autorisée pour les dividendes, intérêts, redevances, loyers, commissions, salaires, traitements, paiements aux entrepreneurs et dépenses similaires si le contribuable est tenu de retenir l'impôt mais ne l'a pas fait.
Les créances irrécouvrables sont admises en déduction si les conditions suivantes sont remplies :
- le montant de la dette était auparavant inclus dans le revenu imposable
- la dette est radiée dans les comptes du contribuable
- le contribuable a des motifs raisonnables de croire que la créance ne sera pas recouvrée.
Il n'y a pas de disposition pour la déduction des dons caritatifs, des amendes et pénalités et des impôts (à l'exception de la taxe sur les recettes commerciales, qui est considérée comme une dépense ordinaire et nécessaire et est donc déductible du revenu brut).
Les pertes nettes d'exploitation peuvent être reportées sur trois ans et imputées sur les bénéfices jusqu'à ce que la perte soit entièrement compensée.
Pour plus de détails, cliquez ici.
Les autres taxes sur les sociétés Les personnes physiques et morales qui importent des marchandises avec une licence commerciale en cours de validité sont soumises à un taux de taxe fixe de 2% du coût total (incluant les droits de douane). Les personnes physiques et morales sans permis d'exploitation délivrées par l'Agence d'aide à l'investissement en Afghanistan (AISA) ou le ministère du Commerce sont soumises à l'impôt sur le revenu au taux de 3%.
Les paiements pour la fourniture de biens et de services dans le cadre de contrats passés avec des institutions de l’État et des entités privées sont soumis à une retenue à la source de 2% (7% pour les entreprises sans licence d’entreprise AISA).
Les revenus de location supérieurs à 15 000 AFS par mois sont soumis à une retenue à la source de 20%.
La loi afghane sur l'impôt sur le revenu ne prévoit aucune autre taxe (droit de timbre, cotisations de sécurité sociale, etc.).
 
Les retenues à la source
Dividendes 20%, Intérêts 20%, Redevances 20%.
Les autorités fiscales
ARD, Administration fiscale afghane (en anglais Afghanistan Revenue Department)
Ministère des Finances Afghan
Les autres ressources utiles
Fiscalité et droits de douane
Guide fiscal (Ministère des Finances)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022