Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Afghanistan.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Afghanistan flag Afghanistan :

Risque pays de l'Afghanistan : Société

Le développement humain

IDH* :
0.465/1
IDH (rang mondial) :
171/188

Note : (*) L'IDH, Indicateur de Développement Humain, est un indicateur qui synthétise diverses données telles que l'espérance de vie, le niveau d'éducation, les carrières professionnelles, l'accès à la culture, etc.

Le salaire moyen
11 857 afghanis afghans (Fondation pour l’Asie, Rapport d’étude 2017 sur l’Afghanistan).
L'indépendance de la justice
L’article 116 de la Constitution de la République Islamique d’Afghanistan garantit l’indépendance de la justice. Cependant, le système judiciaire est encore en cours de restauration, après la guerre civile et le régime des talibans.
Les sources de la loi et les similarités légales
Le droit afghan est un mélange de la loi islamique (charia), de la loi de l’Etat et de lois coutumières locales. La Constitution est entrée en vigueur en 2004, après la chute du régime des talibans. Selon cette Constitution, l’Afghanistan est une Etat républicain islamique indépendant, uni et indivisible et aucune loi ne peut être hostile aux croyances et aux ordonnances de l’Islam. Le Code Civil est une codification de l’école de droit Hanafi, incluant également quelques préceptes/éléments de l’école de droit Maliki. Le Code provisoire de procédure pénale a été préparé par le bureau de projet de la justice italienne. Le Code du commerce est basé sur le Code du commerce turc. L’Afghanistan a également ratifié de nombreux accords internationaux, notamment le CEDAW, le CAT, CRC, CERD, CESCR et l’ ICCPR.
 

La pression fiscale

La nature de la taxe Le taux standard
Impôt sur le revenu des personnes physiques Taux progressifs de 0% à 20%
Entre 0 et 12 500 AFN 0%
Entre 12 500 et 100 000 10%
Au-dessus de 100 000 8 750 AFN + 20%
Les déductions et les crédits d'impôt
Les personnes physiques sont soumises aux mêmes règles de déduction que les personnes morales. A ce titre, toutes les dépenses ordinaires et nécessaires de production, de perception et de conservation des revenus peuvent être déduites à condition que ces dépenses aient été engagées au cours de l'année d'imposition ou de l'une des trois années précédentes.
Les revenus tirés de la production agricole ou animale sont exonérés d'impôt sur le revenu. Les subventions et dons des institutions publiques et des gouvernements étrangers sont également exonérés d'impôt sur le revenu.

Les travailleurs indépendants doivent produire une déclaration de revenus et sont autorisés à déduire toutes les dépenses professionnelles ordinaires et nécessaires de leur revenu pour calculer le revenu imposable net.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022