Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Afghanistan.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Afghanistan flag Afghanistan :

Risque pays de l'Afghanistan : Commerce international

Après l'effondrement du gouvernement taliban en 2001, l'Afghanistan s'est ouvert au commerce international. L'État a très peu de barrières commerciales pour les produits importés et les droits de douane sont restés stables compte tenu de la faiblesse des importations. La part du commerce a culminé à 49,2 % du PIB en 2018 avant de retomber à 45,6 % en 2019 (Banque mondiale, dernières données disponibles). L'Afghanistan exporte traditionnellement des articles de faible valeur, tels que des fruits secs, des tapis, du coton, des céréales et des boissons non alcoolisées. Ses principaux produits d'importation sont le blé, la tourbe, le textile et les produits pétroliers. Bien que non officiellement enregistré, l'opium reste la principale exportation du pays (en 2021, la récolte afghane produisait plus de 90% de l'héroïne illicite dans le monde et plus de 95% de l'approvisionnement européen).

L'Afghanistan commerce généralement avec ses voisins, le Pakistan étant son principal partenaire commercial. Le Pakistan, avec l'Inde, reçoit environ 75 % des exportations afghanes, suivi des Émirats arabes unis, de la Chine et de la Turquie. L'Iran est le principal fournisseur de marchandises en Afghanistan, suivi de la Chine, du Pakistan et du Kazakhstan. Le mauvais état de ses infrastructures, un cadre juridique et commercial encore en développement et une insécurité persistante agissent de facto comme des barrières commerciales. Néanmoins, fin 2015, la demande d'adhésion de l'Afghanistan à l'OMC a été approuvée par ses États membres. En outre, le FMI et l'Afghanistan ont travaillé à établir des politiques économiques pour améliorer la balance commerciale du pays. Le développement des échanges avec l'Asie centrale et l'Iran pourrait accroître les exportations ainsi que l'ouverture d'un nouveau chemin de fer reliant la Chine à l'Afghanistan via le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, le Kirghizistan et le Tadjikistan.

Selon les dernières données disponibles de l'OMC, en 2020, les exportations ont légèrement baissé à 732 millions USD contre 864 millions USD un an plus tôt ; tandis que les importations ont augmenté à 7,1 milliards USD (+5,8%). Concernant les services, les importations se sont élevées à 1 milliard USD en 2020, tandis que les exportations ont atteint 597 millions USD (-10,1% et +18,4%, respectivement). Comme le montrent les chiffres ci-dessus, l'Afghanistan a un déficit commercial structurel, qui devrait s'aggraver suite à l'établissement du régime taliban.

 
La coopération économique internationale
Membre de l'Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASEACR)

Membre de la Coopération économique régionale de l'Asie centrale (CERAC)

Membre de l'Organisation de la coopération économique (OCE)

Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce (depuis juillet 2016)

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale de l'Afghanistan, vue par le Parlement Canadien  
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les droits de douanes et les autres taxes à l’importation en Afghanistan étaient de 32,55% en 2016, contre 31,77% en 2015, selon le bureau afghan des douanes.
Les ressources utiles
Direction des douanes afghanes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Vous pouvez contacter le Registre central afghan des entreprises et de la propriété intellectuelle (en anglais Afghanistan Central Business Registry and Intellectual Property ou CBRIP).

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022