Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Afrique du Sud.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Afrique du Sud flag Afrique du Sud :

Risque pays de l'Afrique du Sud : Economie

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'Afrique du Sud a une économie très développée et une infrastructure économique avancée, faisant du pays la première économie africaine et abritant environ les trois quarts des plus grandes entreprises africaines. Le gouvernement national a investi dans d'importantes améliorations politiques pour rétablir la stabilité macroéconomique dans le pays. Même si le gouvernement a déclaré que stimuler la croissance économique, réduire le chômage et éviter les déclassements par les agences de notation constituaient les principales priorités économiques, l'Afrique du Sud est toujours confrontée à une dette publique croissante, à des entreprises publiques inefficaces et à des pressions sur les dépenses, qui ont réduit la compétitivité. Après avoir connu une forte baisse en raison de la pandémie de COVID-19, l'économie sud-africaine a rebondi en 2021 (+5% - FMI) tirée par les exportations et la consommation des ménages (également grâce aux transferts sociaux gouvernementaux et à un prélèvement sur l'épargne, dans le cadre de le Plan de Reconstruction et de Relance Economique). Des prix élevés et une forte demande de matières premières continueront de stimuler les exportations et les recettes publiques jusqu'à la mi-2022, le FMI prévoyant une croissance de 2,2 % cette année, avant de ralentir à 1,4 % en 2022.

L'Afrique du Sud a récemment été remplacée par le Nigéria en tant que plus grande économie d'Afrique subsaharienne, mais le pays continue d'être un leader régional. La réponse de l'Afrique du Sud à l'épidémie de Covid-19 a été remarquable dans la région. Cependant, les effets de la crise sont clairement visibles. La dette publique a atteint 68,8 % du PIB en 2021 et devrait augmenter à 72,3 % cette année et 74,9 % en 2023 (FMI). Les difficultés des entreprises publiques (comme la compagnie d'électricité publique Eskom) sont aggravées par les problèmes des entreprises privées causés par la pandémie. Bien que le gouvernement investisse dans des programmes d'aide, la situation financière des entreprises représente un risque pour les finances publiques. Le déficit budgétaire du pays est tombé à 4,8 % en 2021, le FMI prévoyant une augmentation du déficit de 5,1 % pour 2022 et de 5,2 % en 2023. L'inflation globale, tirée par la hausse des prix des denrées alimentaires et les prix record du carburant, a atteint 4,4 % en 2021 et devrait se stabiliser autour de 4,5 % cette année et la suivante.

Le taux de chômage de l'Afrique du Sud est passé à 33,5 % en 2021 en raison de l'impact économique négatif de la pandémie de COVID-19. Le FMI estime que le taux augmentera encore en 2022 (34,4%) et 2023 (36,2%). De plus, les taux de chômage sont beaucoup plus élevés parmi la population jeune et la majorité noire des Sud-Africains, aggravant encore les inégalités dans un pays considéré comme l'un des plus inégalitaires au monde, où près de la moitié de la population adulte vit dans la pauvreté : selon le Pietermaritzburg Economic Justice & Dignity group, environ 30,4 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté supérieur de 1 268 ZAR. Le groupe estime que 13,8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté alimentaire.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
6.04/10
Rang mondial :
51/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 
Risque pays
Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
Les principaux journaux on-line
Business Day
Journaux sud africains
Mail and Guardian Online
Business Report
MoneywebFin24
Fin24
Liste des journaux en ligne
Les ressources utiles
Liste officielle des ministères et de leurs sites Web
Département du Commerce et de l'Industrie
Départements des Ressources Minérales
Département des Entreprises publiques
Banque Sud-Africaine de réserve

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022