Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Argentine.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Argentine flag Argentine :

Risque pays de l'Argentine : Commerce international

L'Argentine a été un marché relativement fermé au commerce international, qui représentait 30,5 % de son PIB en 2020 (Banque mondiale). Néanmoins, le gouvernement a tenté de réduire le protectionnisme et le président Fernández recherche une relation mature avec la Chine et les États-Unis. Les principales exportations du pays sont les tourteaux et autres résidus solides (13,7%), le maïs (11%), l'huile de soja et les graines de soja (10,8%), la viande (3,8%), le blé et le méteil (3,7%) ; alors qu'il importe des graines de soja (4,7 %), des pièces et accessoires automobiles (3,9 %), des automobiles et autres véhicules automobiles (3,8 %), des appareils électriques pour la téléphonie par fil (3,4 %) et du gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux (2,8 %) . Selon les prévisions du commerce extérieur du FMI, le volume des exportations de biens et services a augmenté de 6,7 % en 2021 et devrait rester stable à 6,8 % en 2022, tandis que le volume des importations de biens et services a augmenté de 23,2 % en 2021 et devrait baisser à 3 % en 2022.

Dans le cadre du Mercosur, le Brésil est le principal partenaire commercial de l'Argentine pour les exportations et les importations, suivi de la Chine, des États-Unis, de l'Allemagne, du Chili, du Paraguay, du Vietnam et de l'Allemagne. Même si le Brésil est le plus grand partenaire de l'Argentine depuis des années, leur relation s'est détériorée depuis l'élection d’Alberto Fernandez, opposé politiquement à Bolsonaro. De plus, le Mercosur est confronté à un État fragile, avec une structure institutionnelle faible et des différences idéologiques entre ses membres. Avec des projets de modification de ses règles, l'Argentine pourrait retarder l'ouverture de son économie aux accords bilatéraux, tandis que les autres membres prendraient le chemin inverse.

Selon les dernières données disponibles de l'OMC, l'Argentine a exporté pour 54,8 milliards de dollars de marchandises en 2020 et importé pour 42,3 milliards de dollars. Quant aux services, le pays a importé 11,6 milliards de USD et exporté 9,2 millions de USD. Dans l'ensemble, les importations ont diminué de 18,1% par rapport à l'année précédente, tandis que les exportations ont diminué de 17,7%, entraînant une balance commerciale globale de 14,4 milliards de dollars.

 
La coopération économique internationale
L'Argentine est membre des organisations économiques internationales suivantes : Système économique latino-américain et des Caraïbes, OMC, Mercosur, FMI, G-15, G-20, G-24, G-77, CCI, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe l'Argentine, cliquez ici. L'adhésion de l'Argentine aux organisations internationales est également indiquée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
L'Argentine et l'OMC, Organisation Mondiale du Commerce
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges, inventoriées par l'UE (en anglais)
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les transactions effectuées au sein du Mercosur sont exemptes de droits, bien qu'il existe des exceptions considérables. La réexportation de marchandises à l'intérieur du Mercosur ne donne pas droit à une exonération des droits de douane; par exemple, si une marchandise est exportée vers l'Argentine pour être vendue au Brésil, l'exportateur paiera des droits dans les deux pays. Les tarifs douaniers appliqués aux marchandises en dehors du Mercosur varient généralement entre 5 et 14%. Les entreprises qui importent des outils industriels pour leur propre usage peuvent être exonérées d'une taxe à l'importation. La rigueur avec laquelle les agents des douanes adhèrent aux directives varierait en fonction de la situation économique actuelle. Pour éviter la sous-facturation des entreprises, les douanes argentines sont autorisées à appliquer une valeur prédéfinie pour le calcul des droits de douane. Ces valeurs de référence ne sont pas publiées, ni les critères d'évaluation.

Les taux tarifaires moyens du Mercosur par chapitre sont les suivants:
 
Chapitre 1: Animaux vivants; Produits animaux: 4% ad-valorem;
 
Chapitre 28: Produits chimiques inorganiques; composés organiques ou inorganiques de métaux précieux, de métaux des terres rares, d'éléments radioactifs ou d'isotopes: 2 à 10% d'advalorem;
 
Chapitre 31: Engrais: 6 à 10% ad valorem;
 
Chapitre 38: Produits chimiques divers: 8 à 14% ad valorem;
 
Chapitre 39: Matières plastiques et ouvrages en ces matières: 2 à 14% ad valorem;
 
Chapitre 48: Papiers et cartons; ouvrages en pâte à papier, papier ou carton: 6 à 16% ad valorem;
 
Chapitre 49: Livres imprimés, journaux, images et autres produits de l'imprimerie; manuscrits, dactylographiés et plans: 0 à 16% ad valorem;
 
Chapitre 61: Articles d'habillement et accessoires du vêtement, en bonneterie: 35% ad valorem;
 
Chapitre 62: Articles d'habillement et accessoires du vêtement, autres qu'en bonneterie: 35% ad valorem;
 
Chapitre 70: Verre et verrerie: 2 à 18% ad valorem;
 
Chapitre 94: Meubles; literie, matelas, supports de matelas, coussins et articles de rembourrage similaires; lampes et appareils d'éclairage, non dénommés ni compris ailleurs; enseignes lumineuses, plaques signalétiques lumineuses et similaires; bâtiments préfabriqués: 18 à 35% ad valorem;
 
Chapitre 95: Jouets, jeux et articles de sport; leurs parties et accessoires: 18 à 35% ad valorem.
Les ressources utiles
Aduana Argentina Centro de Informacion para el comercio exterior (en espagnol)
Dirección General de Aduanas, DGA Direction générale de douanes (en espagnol)
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
L'organisme en charge de la protection des brevets et marques en Argentine est l'Institut National de la Propriété Industrielle (INPI). L'organisme en charge de la propriété intellectuelle est le « Registro Nacional de la Propiedad Intelectual ». D'autres organismes interviennent aussi dans la propriété intellectuelle : Ministère de la Justice ; Direction Nationale des Droits d'auteurs (en espagnol) ; Société Argentine des Auteurs et Compositeurs (SADAIC) ; Société Générale des Auteurs d'Argentine (Argentores) ; Association Argentine des Interprètes (AADI) ; Chambre des Producteurs ; Cámara Argentina de Editores de Música, CAEM (Chambre Argentine des éditeurs de musique) pour les droits d'auteurs.

L'Argentine a signé la Convention de Paris pour la protection de la propriété intellectuelle, mais n'est pas signataire du Traité de coopération en matière de brevets (PCT). Une entreprise souhaitant utiliser un brevet est tenue de faire une demande directe en Argentine dans un délai maximum d'un an après l'enregistrement de la demande initiale.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022