Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Arménie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Arménie flag Arménie :

Créer une entreprise en Arménie : Impôt sur les sociétés

Impôts sur les sociétés

Principales taxes Taux
Impôt sur les sociétés 18%
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères Les sociétés non-résidentes sont soumises au même traitement fiscal que les sociétés résidentes, mais ne sont imposées que sur leurs revenus d'origine arménienne. Les entreprises non-résidentes sont exonérées de l'impôt sur les plus-values d'intérêts générées par des obligations de l'Etat arménien en devises, des revenus provenant de la vente et de l'échange de ces obligations.
Les entités résidentes, les établissements stables enregistrés et les entrepreneurs individuels sont tenus de retenir à la source l'impôt sur le revenu sur les paiements effectués à des non-résidents n'ayant pas d'établissement stable enregistré en Arménie.
La taxation des plus-values Les plus-values sont imposées au taux standard de l'impôt sur les sociétés de 18%. Les non-résidents sont imposés sur les plus-values réalisées sur la hausse de valeur des actifs situées en Arménie. Les gains en capital tirés d'une vente de titres par une entreprise non résidente sont exonérés.
Les déductions et les crédits d'impôt Les dépenses documentées engagées dans le cadre des activités commerciales sont généralement déductibles.
Les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles sont déductibles fiscalement (sauf pour les terrains). Le goodwill ne peut pas être amorti fiscalement.
Les frais de démarrage et d'intérêts sont généralement déductibles des impôts. La partie des intérêts excédant le double du taux de règlement fixé par la Banque centrale d'Arménie au 31 décembre de l'année d'imposition n'est pas déductible (le taux actuel est de 24%). Les loyers et les créances irrécouvrables sont également déductibles. Les créances non encaissées entre 91 et 180 jours après leur date butoir sont déductibles de 25 %. Le taux est de 50 % pour les impayés entre 181 et 270 jours après la date butoir et de 75 % entre 271 et 365 jours. La déductibilité de la dette est plafonnée à 100 000 AMD. Les réclamations plus importantes doivent être réglées par la voie judiciaire.
Les dons à des organisations caritatives sont déductibles jusqu'à 0,25% du revenu brut. Les dépenses pour les voyages d'affaires en dehors de l'Arménie sont limitées à 5% du revenu brut de l'année fiscale. Les frais de représentation sont limités à 0,5% du revenu brut de l'année de référence ou à 5 millions d'AMD, selon le montant le plus bas.
Les amendes commerciales sont déductibles fiscalement, contrairement à celles payées aux autorités municipales ou nationales. Les taxes non remboursables sont déductibles.
Certaines sociétés informatiques ainsi que les revenus d'activités agricoles et de tapisserie sont exonérés d'impôt sur les sociétés.
Les pertes fiscales peuvent être reportées jusqu'à cinq ans. Le report en arrière des pertes n'est pas autorisé.
Les autres taxes sur les sociétés Les employeurs ne sont pas tenus de cotiser à la sécurité sociale. Néanmoins, ils sont tenus de retenir les cotisations sociales sur le revenu mensuel du travail selon des taux progressifs.
Les PME sont soumises à une taxe sur le chiffre d'affaires qui remplace la TVA et l'impôt sur les sociétés. Les taux varient entre 3,5% (un taux réduit de 1,5% s'applique à la vente de matières premières secondaires et de journaux par les maisons d'édition) et 25% selon le type de revenus et s'appliquent à toute PME dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 115 millions d'AMD.
A compter du 1er janvier 2021, la taxe sur les biens immobiliers et sur la propriété des véhicules est entrée en vigueur et a remplacé la loi sur la taxe foncière et la taxe foncière a perdu de sa force. La taxe foncière est évaluée et perçue au niveau municipal sur les bâtiments, les terrains et ses améliorations. La valeur du terrain est déterminée en fonction du cadastre foncier. L'impôt sur la taxe foncière pour les terres agricoles est calculé à 15% du revenu net déterminé par l'évaluation cadastrale (en cas de terres non agricoles, le taux est de 0,25% à 1,0% de la valeur cadastrale). La valeur cadastrale doit être appréciée sur la base de la valeur proche de la valeur marchande.
Les taxes sur les véhicules dépendent du nombre de sièges et de la puissance.
 
Les retenues à la source
Dividendes : 0 % (sociétés résidentes)/ 5 % (dividendes attribuables à 2020 ou après)/ 10 % (dividendes attribuables à 2019 ou avant), Intérêts : 0 % (sociétés résidentes)/ 10 % (particuliers et sociétés non-résidentes) , redevances ; 0% (sociétés résidentes)/ 10% (particuliers et sociétés non-résidentes).
Les autorités fiscales
Aperçu des mesures fiscales arméniennes en réponse à la COVID-19
Service des impôts de la République d'Arménie
Les autres ressources utiles
Législation fiscale arménienne
Faire des affaires en Arménie - Ambassade d'Arménie aux Etats-Unis

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022