Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Arménie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Arménie flag Arménie :

Le marché arménien : E-commerce

E-commerce

Accès à Internet
En décembre 2017, l'Arménie comptait 2,9 millions d'habitants, dont 2,1 millions utilisaient Internet, soit un taux de pénétration de 72,5%. Internet est omniprésent dans la capitale arménienne, Erevan, où de nombreux cafés, universités et écoles offrent un accès wi-fi gratuit. En revanche, de nombreux villages ne disposent que d’un ou deux services haut débit mobiles. Environ 60% des villes rurales sont couvertes par le haut débit fixe. Les services 3G sont disponibles pour presque 100% de la population, couvrant 90% du pays. En général, le contenu en ligne est largement accessible aux utilisateurs d’Internet. Cependant, en période de troubles civils, le gouvernement restreint l'accès aux réseaux sociaux et à d'autres sites Web. Néanmoins, Internet est resté largement libre au cours de l’année écoulée, et l’Internet du pays est considéré comme «libre» selon FreedomHouse. En septembre 2018, les moteurs de recherche les plus populaires du pays en termes de part de marché étaient Google (91,69%), YANDEX RU (4,61%), Mail.ru (1,66%), Yahoo! (1,06%), Bing (0,81%) et DuckDuckGo (0,09%). Pour ce qui est des navigateurs, les plus populaires sont Chrome (61,89%), K-Meleon (16,33%), Safari (7,04%), Firefox (6,41%), Opera (2,08%) et Samsung Internet (1,36%).
Le marché du e-commerce
Le commerce électronique se développe en Arménie en raison de l'utilisation accrue d'Internet, des cartes de crédit et des services bancaires en ligne. Selon les dernières données disponibles, le volume du marché de l'IT a atteint 345 millions de dollars en 2015, dont 61% de technologies de l’information et de la communication. Cependant, l'application incohérente et inéquitable des droits de douane constitue toujours un obstacle à cette évolution. Le commerce électronique n'a pas encore pénétré profondément dans le pays. Les articles achetés en ligne étaient des produits alimentaires, suivis des bijoux et accessoires, des souvenirs, des vêtements et des appareils ménagers. Beaucoup de gens continuent à préférer les paiements en espèces et, dans de nombreux endroits, les services postaux ne sont pas assez robustes. L'une des principales chaînes de supermarchés du pays a récemment lancé son site Web de commerce électronique, et d'autres entreprises suivent la tendance. D'autres politiques ont été adoptées, telles que la mise à profit des accords HayPost pour la livraison internationale et l'exonération des droits de douanes pour la consommation personnelle. Les services bancaires en ligne sont de plus en plus populaires et les Arméniens s'habituent à ces types de services financiers, ce qui pourrait contribuer à développer davantage le commerce électronique. En ce qui concerne le commerce électronique interentreprises, les principaux secteurs de l’Arménie sont les TIC, la finance et la banque, qui disposent d’une infrastructure et d’un contenu bien développés pour les utilisateurs professionnels et qui fournissent des services de qualité. Parmi les startups Internet populaires, on trouve IPhone.am, Salesboom.am, Menu.am, Biglemon.am, Nout.am. Les consommateurs arméniens utilisent également Amazon, Aliexpress, Ebay et d’autres sites Web internationaux pour acheter des appareils ménagers, des livres, des téléphones portables et des ordinateurs, des vêtements et des chaussures, des articles pour enfants et des parfums, ces produits en ligne étant généralement moins chers. Selon le Département des statistiques de la Banque centrale d'Arménie, le volume total du commerce électronique à l'étranger en Arménie s'élevait à environ 8,1 millions de dollars américains entre le deuxième trimestre de 2017 et le premier trimestre de 2018.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022