Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Belgique.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Belgique flag Belgique :

Présentation de la Belgique : Politique

Chefs de gouvernement
Roi : Philippe de Belgique (depuis le 21 août 2013) ;
Premier ministre : Alexander De Croo (depuis le 1 octobre 2020)
Les prochaines élections :
Sénat et Chambre des députés : 2024
Le contexte politique actuel
La Belgique est un pays stable même si les tensions culturelles entre la Wallonie (francophone) et la Flandre (flamande) ont imprégné la vie politique. Le système politique est compliqué. Il existe différentes majorités aux niveaux régional et national. Le processus décisionnel est très controversé en Belgique car les dirigeants des « Communautés » peuvent adopter des décrets et des ordonnances ayant la même valeur juridique que les lois fédérales.


Le gouvernement actuel est dirigé par Alexander De Croo (Open VLD), qui a été nommé Premier ministre près de 500 jours après les élections fédérales à l'issue de longues négociations politiques. Différents courants sont représentés dans la coalition au pouvoir : les libéraux (Open Vld et MR), les socialistes (Vooruit et PS), les verts (Groen et Ecolo) et les chrétiens-démocrates du CD&V.

Main Political Parties
Historiquement, les partis sont divisés entre groupes français et flamands, alimentant les tensions intercommunautaires.
- Parti du Travail en Belgique (PTB-PVDA): extrême gauche (idéologies: communisme, marxisme, marxisme-léninisme, socialisme)
- Parti socialiste (PS): centre gauche, plus grand parti francophone
- Socialistische Partij Anders (SP.A): parti socialiste flamand
- Ecolo: parti vert francophone
- Groen: fête flamande verte
- Parti chrétien, démocrate et flamand (CD & V): centre-droit
- Centre Démocrate Humaniste (CDH): centre, parti francophone
- Libéraux Démocrates Flamands (Open VLD): centre-droit, parti flamand
- Mouvement Réformateur (MR): centre-droit, parti francophone
- Alliance néo-flamande (N-VA): la droite milite pour l'indépendance de la Flandre par rapport à la Belgique
- Intérêt Flamand (Vlaams Belang) : extrême droite, pour l'indépendance de la Flandre
Nature de l'Etat :
La Belgique est une démocratie fédérale parlementaire sous monarchie constitutionnelle.
Le pouvoir exécutif
Le chef de l'État est le roi, qui joue un rôle largement cérémonial et symbolique. La fonction politique principale du roi est de désigner un chef politique (Premier ministre) pour former un nouveau gouvernement. Après les élections législatives, le chef du parti majoritaire (ou le chef de la coalition majoritaire) est généralement nommé Premier ministre par le roi puis approuvé par le parlement pour un mandat de quatre ans. Le Roi, sur recommandation du Premier ministre, nomme formellement le Conseil des ministres. Au niveau fédéral, le pouvoir exécutif est exercé par le Conseil des ministres, chaque ministre étant à la tête d'un département gouvernemental, avec un maximum de 15 ministres. Le Premier ministre préside le Conseil.
Le pouvoir législatif
Le Parlement Belge est constitué du Sénat et de la Chambre des représentants. La Chambre compte 150 membres directement élus au scrutin proportionnel. Le Sénat en compte 60; 50 membres élus indirectement par les parlements communautaires et régionaux en fonction des résultats de leurs élections, et 10 élus par les 50 autres sénateurs. Tous les membres du Parlement ont un mandat de 5 ans.
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
1/7
Libertés individuelles :
1/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
11/180

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Novembre 2022