Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Brésil.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Brésil flag Brésil :

Risque pays du Brésil : Commerce international

Bien que le commerce extérieur ne représentait que 32,4% de son PIB en 2020 (Banque mondiale), le Brésil fait partie des 30 plus grands exportateurs et importateurs mondiaux et le pays dispose d'un énorme potentiel économique. Le Brésil exporte principalement des graines de soja (13,7%), des minerais de fer (12,3%), des huiles de pétrole (9,4%), du sucre de canne ou de betterave (4,2%) et de la viande bovine congelée (3,2%) ; tandis que ses principales importations sont les huiles de pétrole (4,8%), les pièces et accessoires pour tracteurs et véhicules à moteur (3,2%), les appareils électriques pour la téléphonie par fil (2,8%), les circuits intégrés et micro-assemblages électroniques (2,4%) et les navires flottants (2,3 %). Selon les prévisions du commerce extérieur du FMI, le volume des exportations de biens et de services a augmenté de 8,9 % en 2021 et devrait diminuer à 4,1 % en 2022, tandis que le volume des importations de biens et de services a augmenté de 10,6 % en 2021 et devrait diminuer à 5 % en 2022

Les principaux partenaires commerciaux du pays sont la Chine, les États-Unis, l'Argentine, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Canada, la Corée du Sud, le Mercosur et l'UE. Bien qu'il soit la plus grande économie d'Amérique latine et la neuvième au monde, le Brésil est encore relativement fermé par rapport aux autres grandes économies, avec une faible pénétration commerciale et un faible nombre d'exportateurs par rapport à la population (son nombre absolu d'exportateurs est à peu près identique à celui de la Norvège, un pays d'environ 5 millions d'habitants, contre 213 millions pour le Brésil). Cependant, le pays a mis en œuvre des changements pour améliorer le commerce, tels que la réduction du temps de conformité documentaire pour l'exportation et l'importation en améliorant son système d'échange de données électroniques. En 2021, les exportations brésiliennes vers l'UE ont augmenté de 17 %, un taux qui n'a été dépassé que par la Chine, faisant du Brésil le neuvième fournisseur de l'Union européenne. De plus, étant donné que l'UE est le deuxième partenaire commercial du Brésil, ils travaillent sur un accord de libre-échange - dans le cadre des négociations de l'accord d'association de l'UE avec les pays du Mercosur.

La balance commerciale du Brésil est structurellement positive, mais a diminué ces dernières années en raison d'une baisse des prix des matières premières, d'une augmentation des importations d'énergie et d'une baisse de la compétitivité des produits brésiliens. Selon les dernières données disponibles de l'OMC, en 2020, le Brésil a importé 166 milliards de USD et exporté 209 milliards de USD de marchandises, tandis que dans les services, le pays a importé 47 milliards de USD et exporté 27 milliards de USD. En conséquence, la balance commerciale des biens et services s'est élevée à 11,7 milliards de dollars. Superpuissance agricole mondiale, le Brésil mène une politique de commerce extérieur très particulière, visant à conquérir des marchés tout en préservant à tout prix sa position influente.

 
La coopération économique internationale
Le Brésil est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Mercosur, CCI, G-15, G-20, G-24, G-77, Association latino-américaine d'intégration (LAIA), OMC, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe le Brésil, cliquez ici. L'appartenance du Brésil à une organisation internationale est également indiquée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
Le Brésil et l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par l'UE (en anglais)
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
13,46 %, ce qui se situe dans la moyenne des pays émergents. Vous pouvez trouver plus d'informations ici.
Les ressources utiles
Département des douanes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
L'organisme chargé de la protection des brevets et marques au Brésil est l'INPI (Instituto Nacional da Propiedade Industrial).

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022