Burundi flag Burundi :

Risque pays du Burundi : Investissement

Selon le rapport sur l’investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE au Burundi ont augmenté de manière exponentielle, passant de 1 million USD en 2019 à 6 millions USD en 2020, malgré la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Le stock total d'IDE s'élevait à 234 millions USD en 2020. En 2021, les flux mondiaux d'IDE ont fortement rebondi, mais les flux d'IDE vers les pays africains (hors Afrique du Sud) n'ont augmenté que modérément (UNCTAD' Investment Trends Monitor). Les secteurs minier et agricole captent l'essentiel des investissements, tandis que la France et le Japon sont les principaux investisseurs dans le pays. La construction en cours de barrages hydroélectriques, le soutien international à la politique agricole du pays et le développement de la production de terres rares devraient attirer les investissements étrangers. Cependant, les différends autour des renégociations de contrats qui ont conduit à la suspension des opérations des sociétés minières étrangères en avril 2021 (y compris Rainbow Rare Earths basée au Royaume-Uni) pourraient freiner les investissements futurs (Coface).
 
Ces dernières années, le gouvernement a réalisé des progrès en termes d'amélioration du climat des affaires (notamment par l'adoption d'une nouvelle loi sur l'investissement). Les investisseurs étrangers jouissent des mêmes droits que les investisseurs nationaux et peuvent s'engager dans toutes les formes d'activités. Il n'y a pas de limites générales à la propriété ou au contrôle étranger, et l'investissement étranger n'est soumis à aucun mécanisme de filtrage. Cependant, dans le secteur minier, au moins 10% des actions doivent être détenues par le gouvernement, et les investisseurs étrangers doivent effectuer un investissement initial de 50 000 USD, tandis que les investisseurs locaux ne sont pas soumis à cette règle. L'investissement étranger dans les armes, les munitions et d'autres activités militaires et paramilitaires est soumis à des restrictions. L'instabilité politique, le coût élevé des services publics, les politiques commerciales ambiguës, les mauvaises infrastructures, la corruption, la main-d'œuvre peu qualifiée, le programme de privatisation limité et le manque de devises sont autant de facteurs qui limitent l'afflux d'IDE dans le pays. En conséquence, le pays était classé 166e sur 190 économies dans le rapport Doing Business 2020. La position géographique du Burundi en fait un pôle commercial régional mais le pays n’en a pas encore profité. Le pays possède également d'importants gisements de cuivre, de cobalt et de nickel, largement inexploités.

 

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Matchdeck.com, Appels d'offres au Burundi
Appels d'offres en Afrique
DgMarket
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise au Burundi.
Les ressources utiles
Évolution et perspectives économiques au Burundi - African Economic Outlook
Portail commercial de l'Afrique
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Burundi Sub-Saharan Africa
Procédures (nombre) 4,00 7,51
Temps (jours) 5,00 21,30

Source : Doing Business.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

> Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022