Cambodge flag Cambodge :

Risque pays du Cambodge : Commerce international

Le Cambodge est très ouvert au commerce international, qui représente près de 124% du PIB (Banque mondiale 2020). Le pays est membre de l'ASEAN depuis 1999 et de l'OMC depuis 2004, et il s'est engagé à supprimer toutes les barrières tarifaires sur les importations en provenance des membres de l'ASEAN. Le Cambodge a commencé à réformer ses systèmes juridiques et réglementaires (droits de propriété intellectuelle, règles sanitaires, obstacles non tarifaires au commerce, etc.), mais dans la pratique, de nombreux obstacles persistent, notamment des questions de gouvernance et un manque de transparence. Le Cambodge souffre également de contraintes logistiques et infrastructurelles. Le pays exporte principalement des vêtements et des chaussures, du bois et du caoutchouc. Le trafic illégal de bois (en particulier à destination du Vietnam) est l’un des principaux défis pour le Cambodge, malgré l’interdiction officielle d’exporter du bois. Les importations sont dominées par les vêtements (8 % des importations) et les huiles de pétrole (7 %). Selon les estimations du FMI, la crise mondiale induite par le COVID-19 a fait chuter les exportations du pays de 20,6 % en 2020, les importations diminuant de 5,5 %. La situation mondiale devant se stabiliser, les exportations devraient rebondir de 25,7 % en 2021, les importations progressant à un rythme plus lent (9,9 %).

Les principaux partenaires commerciaux sont les États-Unis (25,2 %), le Japon (7,7 %), Singapour (17,6 %) et le Japon (5,7 %), tandis que l'essentiel des importations provient de la Chine (31 %), de la Thaïlande (22,1 %) et du Vietnam. avec 16,9% (EOC, 2022). Il convient de noter que la Commission européenne a décidé de retirer une partie des préférences tarifaires accordées au Cambodge dans le cadre du régime commercial "Tout sauf les armes" (TSA) en raison des violations graves et systématiques des droits de l'homme. Cette mesure est entrée en vigueur le 12 août 2020 et devrait affecter environ 20 % des exportations du Cambodge vers l'UE, y compris le sucre, certains vêtements et chaussures, et tous les articles de voyage.

Le Cambodge a un déficit commercial structurel concernant les marchandises. En 2020, les exportations totales de marchandises se sont élevées à 28,7 milliards USD, les importations augmentant à un rythme plus rapide, pour atteindre 26 milliards USD. Le Cambodge est généralement un exportateur net de services (principalement grâce au secteur du tourisme), mais ce n'était pas le cas en 2020 et 2021 en raison de la pandémie de Covid. En calculant à la fois les biens et les services, le déficit commercial du pays s'élevait à 1,45% du PIB en 2020 (contre -1,7% un an plus tôt - Banque mondiale). Le Cambodge a enregistré un déficit commercial de 611 milliards KHR (150,67 millions USD) en octobre 2021 (Banque nationale du Cambodge, 2022).

 
La coopération économique internationale
Membre de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (ANASE) de l'AFTA et de l'ASEAN - China Free Trade Area.
L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, vue par l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
16,96%
Les ressources utiles
Douanes nationales
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Site web du Département de la propriété intellectuelle au Cambodge (en anglais)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022