Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Chili.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Chili flag Chili :

Risque pays du Chili : Commerce international

Le Chili a une économie très ouverte, très dépendante du commerce international, qui représentait 57,8% du PIB du pays en 2020 (Banque mondiale). Le pays exporte principalement du cuivre (qui représente 51,8 % des exportations), des filets de poisson et autre chair de poisson (3,5 %), de la pâte de bois chimique (2,8 %) ; des abricots, cerises et pêches (2,6 %) et du vin (2,5 %). Les importations concernent les huiles de pétrole (8,9%), les automobiles et autres véhicules (5,4%), les appareils électriques pour la téléphonie par fil (4%), le gaz de pétrole (2,4%) et les machines automatiques de traitement de l'information (2,2%). Selon les prévisions du commerce extérieur du FMI, le volume des exportations de biens et services a diminué de 0,1% en 2021 et devrait augmenter de 5,1% en 2022 et de 3,4% en 2023, tandis que le volume des importations de biens et services a augmenté de 30,8% en 2021 et devrait atteindre 2,5 % en 2022 et 2,4 % en 2023.

Les trois principaux partenaires d'exportation du Chili sont la Chine, les États-Unis et le Japon, tandis que ses principaux importateurs sont la Chine, les États-Unis et le Brésil. Le Chili a signé des accords de libre-échange (ALE) avec plusieurs économies importantes, notamment l'Union européenne, les États-Unis, la Chine et la Corée du Sud et est membre de l'Alliance du Pacifique depuis 2012 avec le Mexique, la Colombie et le Pérou. Ses avantages économiques comparatifs (revenus miniers, secteur agricole compétitif et de contre-saison) lui ont donné accès aux grands marchés d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie-Pacifique (et depuis peu d'autres pays d'Amérique du Sud, notamment le Brésil). Le Chili a également signé un accord de continuité commerciale avec le Royaume-Uni, garantissant la poursuite des relations commerciales. Les défis du commerce chilien comprennent le remplacement de l'Union des nations sud-américaines en faillite par ProSur pour renforcer l'intégration économique et les relations commerciales dans la région (Buenos Aires Times). De plus, avec les plus grandes réserves de cuivre connues au monde, le Chili est une économie basée sur les produits de base et axée sur les exportations, ce qui a accru l'exposition du Chili à l'impact de la pandémie de COVID-19, puisque ses performances économiques sont entrelacées avec les modèles de demande mondiale.

La balance commerciale du Chili reste structurellement positive et a atteint 18 369 millions de USD en 2020, une augmentation significative par rapport à l'année précédente, principalement en raison de la hausse des prix des métaux, qui a stimulé les recettes d'exportation et mis en évidence le rebond des importations. Les importations de biens et services ont diminué de 12,7 % en 2020, tandis que les exportations ont diminué de 1 % (Banque mondiale). Selon les données de l'OMC, en 2020, le Chili a exporté pour 73,4 millions de dollars de marchandises, tandis que ses importations s'élevaient à 59,2 millions de dollars. En ce qui concerne les importations et les exportations de services au cours de la même année, celles-ci se sont élevées respectivement à 11,3 millions de USD et 6,3 millions de USD.

 
La coopération économique internationale
Le Chili est membre des organisations économiques internationales suivantes : Association latino-américaine d'intégration (ALADI), FMI, Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), G-15, G-77, CCI, Système économique latino-américain et des Caraïbes, OCDE, Mercosur (associé), entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe le Chili, cliquez ici. L'appartenance du Chili à une organisation internationale est également indiquée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
Les pages de l'OMC dédiées au Chili
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges, inventoriées par l'UE (en anglais)
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
6%
Les ressources utiles
Douanes chiliennes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Les organismes de protection des brevets et marques au Chili sont l'Institut National de Propriété Industrielle (INAPI) à Santiago et le Département des droits intellectuels.
Le Chili a signé l'accord de Paris pour la protection de la propriété industrielle, ainsi que l'accord établi par l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Les brevets obtenus dans d'autres pays sont valides jusqu'à expiration de leur date normale de validité.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022