Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Colombie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Colombie flag Colombie :

Créer une entreprise en Colombie : Impôt sur les sociétés

Impôts sur les sociétés

Principales taxes Taux
Impôt sur les sociétés 31% (à partir de l'année d'imposition 2021 - il sera réduit progressivement à 30% d'ici 2022). Un taux de 20% s'applique aux entreprises situées dans une zone de libre échange.
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères Les sociétés résidentes sont imposées sur leurs revenus mondiaux alors que les sociétés non-résidentes ne sont imposées que sur leurs revenus générés en Colombie.
Les revenus internationaux perçus par les entités non-résidentes qui sont attribuables à des filiales et des établissements établis en Colombie seront imposés à un taux de 32% en 2020 (ou 10% en cas de plus-values). Les remises de bénéfices imposées au niveau de la succursale ne sont soumises qu'au taux de 10 %.
La taxation des plus-values Les plus-values sont généralement taxées à 10 %.

Les plus-values de cession d'actifs détenus depuis 2 ans ou plus, et, dans le cas d'une liquidation d'entreprise, immobilisés depuis au moins 2 ans, sont imposées séparement à un taux de 10%.

Les déductions et les crédits d'impôt En règle générale, les dépenses qui sont nécessaires, proportionnelles, qui ont une relation de causalité avec l’activité générant un revenu, et qui sont réalisées au cours de l’année fiscale concernée selon la méthode de comptabilité d’exercice, sont déductibles.
L'amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles peut être déduit à des taux allant de 2,22% à 20% (les normes internationales d'information financière (IFRS) s'appliquent à l'amortissement des actifs acquis après le 31 décembre 2016). Les taux d'amortissement peuvent être augmentés pour les entreprises fonctionnant par quarts de 16 heures (25% pour chaque quart de 16 heures). Le goodwill ne peut pas être amorti fiscalement (pour tout goodwill généré depuis 2017).
Les frais de démarrage donnent lieu à une déduction fiscale. Les créances irrécouvrables et les intérêts débiteurs sont généralement déductibles (sous certaines conditions).
Les dons aux œuvres de bienfaisance donnent lieu à un crédit d’impôt au lieu d’une déduction de l’assiette fiscale. Les amendes ne sont pas déductibles de l’impôt. Les dépenses engagées à l'étranger pour gagner un revenu en Colombie sont déductibles dans la limite de 15% du revenu net du contribuable.
La plupart des impôts, à l'exception des taxes sur les capitaux propres et de normalisation, sont déductibles à 100%. À compter de 2020, 50% de la taxe industrielle et commerciale et de sa taxe complémentaire pourront également être déduits. Un crédit d'impôt de 100% sera accordé à partir de 2022. 50% de la taxe sur les transactions financières peut être déduite.
D'autres déductions et crédits sont prévus : 100% de l'acquisition d'immobilisations ; 25% des investissements réalisés pour la protection et l'amélioration de l'environnement (crédit d'impôt) ; 120% des salaires versés aux employés de moins de 28 ans ; 100% des investissements réalisés dans certains projets scientifiques et/ou technologiques ou dans des projets de formation professionnelle.
Les pertes fiscales (survenues depuis 2017) peuvent être reportées sur 12 ans. Le report de pertes n'est pas autorisé.
Les autres taxes sur les sociétés Les entreprises sont assujetties à un impôt minimum de remplacement de 0,5 % (calculé à partir de la valeur nette de l'entreprise au cours de l'année précédant immédiatement l'exercice fiscal en cours). Certains actifs, tels que les participations dans des sociétés colombiennes, peuvent être exclus du calcul de la valeur nette. Le taux sera réduit à 0% à partir de 2021.
 
La taxe sur les fonds propres (CREE en espagnol) a été supprimée en 2017 ; toutefois, les excédents de base (revenu CREE moins base minimale CREE) des années précédentes continuent d'être déduits du revenu imposable.
 
Les employeurs sont soumis à une taxe sur les salaires de 9% pour leurs employés qui touchent plus de dix salaires mensuels minimum. Les cotisations de sécurité sociale représentent 28,5% du salaire brut, dont 20,5 % à la charge de l'employeur. Les employeurs doivent également verser une contribution pour les risques professionnels, à des taux allant de 0,522% à 8,7% du salaire mensuel.
 
Les frais d'enregistrement s'appliquent aux documents enregistrés à la Chambre de commerce (à des taux variables entre 0,3% et 0,7%) ou au registre des documents publics (entre 0,5% et 1%). Des exemptions partielles sont prévues pour les documents soumis à la fois à l'enregistrement et aux droits de timbre ou qui doivent être enregistrés simultanément avec les deux institutions.

Une taxe industrielle et commerciale est appliquée au niveau municipal, avec des taux allant de 0,2% à 1% des recettes brutes provenant de l'exercice d'activités industrielles, commerciales et de services sur un territoire municipal en Colombie (50% de la taxe est déductible à compter de 2020). Les biens immobiliers sont soumis à une taxe municipale à des taux variant en fonction de la valeur du bien (et non en fonction du nombre de propriétaires ou de la fortune personnelle du contribuable), généralement compris entre 0,5% et 1,2%.
 
Une taxe de 0,4% sur les transactions bancaires est prélevée sur les retraits des comptes de chèques et d'épargne et des comptes ouverts auprès de la Banque centrale.

Les entreprises peuvent également être assujetties à une taxe carbone.

 
Les retenues à la source
  • Dividendes : pour les résidents : 7,5 % (pour les bénéfices imposés au niveau des sociétés en Colombie) / 31 %+7,5 % (pour les bénéfices non imposés au niveau des sociétés en Colombie)
  • Dividendes pour les non-résidents : 10 % (pour les bénéfices imposés au niveau de l'entreprise en Colombie) / 31%+10% (pour les bénéfices qui n'ont pas été imposés au niveau de l'entreprise en Colombie)
  • Intérêts : 4 % (résidents) ; pour les non-résidents : 5 % (sur les prêts accordés pour le développement de programmes d'infrastructures) / 15 % (intérêts liés à un prêt d'une durée d'un an ou plus) / 20 %
  • Redevances : 2,5 % (résidents) / 20 % (non-résidents)
Les autorités fiscales
Aperçu des mesures fiscales colombiennes en réponse au Covid-19
Ministère des finances
Direction des taxes et douanes
Les autres ressources utiles
Le système fiscal colombien

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022