Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Colombie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Colombie flag Colombie :

Réglementations et douanes en Colombie : Dialogue social

Le dialogue social et les partenaires sociaux
Conformément à la législation du travail colombienne, tout groupe de 25 ouvriers ou plus, indépendamment du fait qu'ils soient employés par la même compagnie ou non, peut constituer un syndicat. Les employés des compagnies avec moins de 25 employés peuvent s'affilier à d'autres syndicats. La Constitution protège le droit de constituer des syndicats, et les travailleurs syndiqués ont une protection légale spécifique qui les empêchent d'être licenciés du fait de leur activité syndicale. Cependant, la violence, les menaces, le harcèlement et d'autres pratiques exercées à l’encontre des syndicalistes affectent entravent le droit à la liberté syndicale et à la négociation collective. Les grèves dans le secteur des services publics essentiels, tels que la banque centrale et quelques activités liées à la sécurité sociale, sont illégales. Il n'y a pas une forte culture syndicaliste en Colombie.

Les principaux syndicats sont : la CUT (Centrale Unitaire de Travailleurs), la CTC (Centrale de Travailleurs de la Colombie) et la CGT (Centrale Générale de Travailleurs). Ils se composent la plupart du temps d'employés publics, en particulier dans l'industrie pétrolière d'Etat et le secteur de l'éducation.
Les syndicats
Centrale Unitaire de Travailleurs de la Colombie (CUT)
Centrale de Travailleurs de la Colombie (CTC)
Centrale Générale de Travailleurs (CGT)
Le taux de syndicalisation
4% (du secteur formel)
Les organismes de régulation du travail
Ministère de la Santé et de la Protection Sociale
Ministère du travail

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022