Comores flag Comores :

Risque pays des Comores : Commerce international

Les Comores sont ouvertes au commerce extérieur qui représente 33% du PIB (Banque Mondiale). Le gouvernement comorien a complètement réformé les procédures douanières en 1996 en établissant un système plus simple avec seulement deux types de taxes au lieu de cinq. Cependant, la mauvaise qualité de ses infrastructures (principalement ses routes et ses systèmes de transport) et le faible niveau d'éducation sont les principaux obstacles qui affectent le développement des échanges. Le pays exporte principalement des clous de girofle (41,64% des exportations totales), de la vanille (22,83%), des huiles essentielles (23,81%), des récipients sous vide (4,73%) et des machines (2,19%). Ses principales importations sont la viande (14,22 % des importations totales), les céréales (10,98 %), les véhicules (10,58 %), le ciment (9,11 %), les combustibles minéraux (9,11 %) et le fer (5,49 %) (Centre du commerce international, 2020) .

Les principaux clients du pays sont la France (26,6 % des exportations totales), l'Inde (22,8 %), l'Allemagne (12,4 %), les Pays-Bas (8,5 %), Madagascar (8 %), les États-Unis (6,1 %) et les Émirats Arabes Unis. Emirats (2,9%). Ses principaux fournisseurs sont les Emirats Arabes Unis (19% des importations totales), la France (15,7%), le Pakistan (13,2%), la Chine (6,9%), la Turquie (5,3%) et l'Inde (4,6%) (International Trade Centre, 2020). En tant qu'ancienne colonie française, les Comores accordent la priorité à leurs relations d'aide et commerciales avec la France. Le pays est membre de la Commission de l'océan Indien (COI), de la Ligue arabe et du COMESA, qui regroupe 19 pays d'Afrique orientale et australe et de l'océan Indien. Les Comores ont rejoint la zone de libre-échange (ZLE) du COMESA en mai 2006.

Les Comores connaissent un déficit commercial systémique en raison de l'agriculture commerciale et de l'industrie manufacturière sous-développées du pays et de sa dépendance à l'importation de carburant et de produits de consommation de base. Selon les dernières données disponibles de la Banque mondiale, le pays a exporté pour 21 millions USD de biens et importé pour 280 millions USD en 2020. Ainsi, le déficit commercial s'est élevé à 259 millions USD en 2020. En 2020, en raison de la pandémie de Covid-19 , les volumes du commerce mondial ont fortement diminué. Les exportations de cultures de rente des Comores ont chuté en raison de la baisse de la demande.

 
La coopération économique internationale
Membre de Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA)

Membre de l'Union africaine (UA)

Membre de Ligue arabe

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, vue par l'OMC
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
20%
Les ressources utiles
Douanes des Comores
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Vous pouvez contacter le Ministère de l’énergie, des mines, de l’industrie et de l’artisanat par Email.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022