Comores flag Comores :

Risque pays des Comores : Economie

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'économie comorienne était déjà fragilisée par l'incertitude politique et le passage du cyclone Kenneth lorsqu'elle a été frappée par la pandémie de Covid-19 en 2020. D'une croissance estimée à 1,9% en 2019, le PIB s'est contracté de -0,5% en 2020 en raison d'une baisse des exportations de cultures de rente et du tourisme (FMI). La croissance économique a rebondi à 1,6 % en 2021 et devrait remonter à 3,8 % en 2022 et 3,7 % en 2023, dans un contexte économique mondial plus favorable et la poursuite du soutien des partenaires au développement (FMI).

En 2021, l'économie comorienne a commencé à se remettre des défis posés par la pandémie de Covid-19. Pendant la crise, le pays n'a pas suivi de stratégie de confinement mais a fermé ses frontières et institué un couvre-feu (BAD). Les envois de fonds ont ralenti, le tourisme a chuté et les pressions sur les liquidités ont augmenté. Le FMI a approuvé une aide d'urgence de 12 millions USD pour aider le pays à faire face à la pandémie et le pays a également bénéficié d'un allégement du service de la dette du FMI dans le cadre du Catastrophe Containment and Relief Trust. Le déficit budgétaire est passé de 2,1 % du PIB en 2019 à 3,6 % du PIB en 2020, en raison de la baisse des recettes fiscales et de l'augmentation des dépenses publiques (BAD). En 2021, la dette publique a poursuivi sa tendance à la hausse, atteignant 26,6 % du PIB, et elle devrait encore augmenter pour atteindre 29,9 % en 2022 et 32,6 % en 2023 (FMI). Le risque de surendettement est néanmoins considéré comme modéré (BAD). Le taux d'inflation déjà faible de 0,8 % en 2020 s'est transformé en déflation en 2021 (-1 %), et il devrait remonter à 1,2 % en 2022 et 1,4 % en 2023 (FMI). Malgré d'importantes importations, l'inflation est contenue car le franc comorien est arrimé à l'euro. Soutenir la reprise économique et sociale reste une priorité et le gouvernement a sollicité l'aide du FMI. En juillet 2021, le FMI a approuvé un programme suivi par les services (SMP) conçu pour soutenir le programme de réformes du gouvernement et ouvrir la voie à un éventuel accord de facilité élargie de crédit (FEC). Pour lutter contre la fragilité économique, la priorité absolue du gouvernement est d'augmenter les recettes fiscales pour soutenir l'investissement dans le capital humain et physique et améliorer la viabilité de la dette. Les autorités visent également à renforcer la qualité des dépenses, la gestion des finances publiques, la surveillance des entreprises publiques (EP) et le secteur financier. Pour remédier à la fragilité institutionnelle, les autorités visent à renforcer la gouvernance (FMI). Certains des plus grands défis des Comores comprennent la faiblesse des capacités institutionnelles, le manque d'infrastructures de base, une forte dépendance à l'aide extérieure, une forte exposition aux menaces liées à la surexploitation des ressources naturelles (déforestation, dégradation des terres, pollution des eaux souterraines et érosion côtière), la corruption et la un système judiciaire inefficace et vulnérable aux ingérences politiques.

Avec 45% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté, les Comores sont l'un des pays les plus pauvres du monde. Le taux de chômage aux Comores est passé à environ 9,2% (Banque mondiale, 2020). Le sous-emploi général est la norme et une grande partie de la population travaille dans le secteur primaire. Le pays est classé 156/189 dans l'indice de développement humain. Chaque année, des dizaines de Comoriens meurent en tentant de naviguer vers le département français de Mayotte.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
55,7/100
Rang mondial :
132
Rang régional :
25

Liberté Economique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 
Risque pays
Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
Les principaux journaux on-line
Les Comores en ligne (uniquement en Français)
Allafrica, Informations des Comores
Afrol, Informations des Comores
La Gazette des Comores
Al Watwan
Les ressources utiles
Site Internet officiel de l'Union des Comores (uniquement en Français)
Banque Centrale des Comores

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022