Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Congo-Brazzaville.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Congo-Brazzaville flag Congo-Brazzaville :

Le marché congolais : Principaux secteurs

Au Congo, l'agriculture contribue à 9,6% du PIB et emploie 34% de la population active (Banque mondiale, 2020), dont la plupart pratiquent une agriculture de subsistance. Bien qu'elle possède de nombreuses terres fertiles, seule une infime partie de ces terres est cultivée (moins de 10%). Comme le secteur agricole ne parvient pas à répondre à la demande intérieure du pays, le Congo dépend fortement des importations alimentaires. Ces dernières représentent environ 80 % de la consommation alimentaire nationale. Les principales cultures sont le manioc, les plantains, les bananes, les arachides et l'huile de palme.

Le secteur industriel contribue à 31% du PIB et emploie 21% de la population active. Les secteurs du pétrole, du bois et des mines sont les principaux moteurs de l'économie. Le secteur pétrolier, en particulier, est la principale source de revenus du pays, bien que le Congo soit trop exposé aux fluctuations des prix des matières premières. Ce secteur est dominé par des entreprises étrangères, le géant français TotalEnergies représentant environ 70 % de la production pétrolière annuelle totale du pays. Le pays possède d'importantes réserves d'hydrocarbures, avec environ 1,6 milliard de barils de réserves de pétrole et 90 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

Le secteur des services représente 53,7% du PIB du Congo et emploie 45% de la population active. Le secteur repose essentiellement sur les services d'appui au secteur pétrolier. Le tourisme connaît des difficultés principalement en raison de problèmes de sécurité et d'infrastructures insuffisantes. Bien qu'extrêmement dynamique, le secteur bancaire congolais reste moins dynamique par rapport aux autres pays de la région.
En 2020, les mesures mises en place pour faire face à la pandémie de COVID-19 (le confinement, la fermeture des frontières, les couvre-feux et la fermeture des entreprises non essentielles) ont eu un impact sur les secteurs économiques du Congo, en particulier les secteurs des services et de l'industrie.

 
 
 
 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 33,5 21,5 45,0
Valeur ajoutée (en % du PIB) 9,0 40,0 38,8
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -6,0 -7,7 -8,7

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes sectorielles.

 
Le type de production
Pour les ressources destinées aux entreprises sur la gestion du risque de production et de la chaîne d'approvisionnement dû à l'apparition de la pandémie de Covid19, veuillez consulter le rapport COVID-19 : Managing supply chain risk and disruption (en anglais ; Deloitte Canada, 2020), ainsi que le rapport COVID-19 : How to fortify your supply chain (en anglais ; Kearney, 2020).
La plate-forme COVID Action Plan du Forum économique mondial fournit des informations utiles sur les dernières tendances stratégiques concernant les implications de COVID-19 pour les entreprises, y compris les systèmes de production et d'approvisionnement. Le rapport "Outbreak Readiness and Business Impact" (en anglais ; Forum économique mondial en collaboration avec le Harvard Global Health Institute) offre un aperçu de la gestion du risque d'épidémie par les entreprises et des stratégies pour une réponse efficace et la résilience.

Selon la Banque mondiale, le secteur agricole représente 6,4% du PIB et emploie 36% de la population active, avec comme principales cultures le manioc, les bananes plantains, les bananes, les arachides et l'huile de palme.
Le secteur industriel contribue à 53,5 % du PIB et emploie 22 % de la population active. Il est dominé par le secteur pétrolier, qui représente également 90 % des IDE au Congo.
Enfin, le secteur des services représente 40,1% du PIB du Congo et 42% de l'emploi total.

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère des finances et du budget
Ministère des hydrocarbures
Ministère des Zones Economiques Spéciales et de la Diversification Economique
L'office de statistique
Institut National des Statistiques
La banque centrale
Banque Centrale des Etats d'Afrique Centrale
Les places boursières
Le Congo n'a pas de bourse. Les sociétés basées au Congo peuvent être cotées à la Bourse de Douala (DAC) qui a récemment fusionné avec la Bourse de la zone CEMAC (BVMAC).
Les autres ressources utiles
Chambre de commerce et d'industrie de Pointe Noire
Les principaux journaux on-line
Allafrica, Congo News
Profil pays de la BCC, Congo
Les Echos

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022