Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Congo-Brazzaville.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Congo-Brazzaville flag Congo-Brazzaville :

Risque pays du Congo-Brazzaville : Commerce international

La politique de commerce extérieur du Congo encourage un environnement social et économique favorable visant à développer le commerce international, qui représentait 110% du PIB en 2020 (Banque mondiale). Les droits de douane sont harmonisés par l'Union douanière et économique de l'Afrique centrale (UDEAC). Ils oscillent entre 5 et 30 %. Le Congo est également membre de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) et de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC). Cependant, son intégration est retardée. Le Congo exporte principalement du pétrole brut et du pétrole raffiné (75 % des exportations totales), des navires (14 %), du bois brut (7 %), des machines et du cuivre raffiné. Ses principaux produits d'importation sont les navires à usage spécial (14 % des importations totales), les machines (11 %), la viande, le matériel électrique, les céréales, les véhicules, les structures en acier, les produits alimentaires et médicinaux (Centre du commerce international).

Les exportations du Congo sont principalement dirigées vers la Chine (63,8 % des exportations totales), l'Espagne (8,6 %), le Gabon (4,6 %), les États-Unis, l'Inde et le Pérou ; tandis que ses principaux fournisseurs sont la Chine (18,7 % des importations totales), la France (14,5 %), la Belgique (7,4 %), les États-Unis, l'Espagne et l'Indonésie (Centre du commerce international).
 
En 2020, les données de l'OMC ont montré que les exportations et les importations de marchandises du pays étaient évaluées à 3,34 milliards de USD et 1,87 milliard de USD respectivement. Les exportations de biens et services ont diminué de -8,5% par rapport à 2019, tandis que les importations ont diminué de -10,4%. En raison de la pandémie de COVID-9, le volume des échanges a considérablement chuté en 2020. La compression des importations et l'augmentation des exportations de pétrole ont entraîné un important excédent commercial en 2021. Mais en 2022, la facture des importations devrait augmenter plus rapidement que les exportations de pétrole (Coface).

 
La coopération économique internationale
Membre de la CEMAC - Communauté Economique et Monétaire Centre Africaine

Membre du COMESA - Marché Commun d'Afrique de l'Est et de l'Afrique Australe

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, selon l'OMC
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
18,5 %
Les ressources utiles
Page d'informations des Douanes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Retrouvez les contacts de l'Antenne nationale de la propriété industrielle (ANPI) www.oapi.int/index.php/en/sur cette page.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022