Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Corée du sud.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Corée du sud flag Corée du sud :

Risque pays de la Corée du sud : Commerce international

Les politiques d'exportation de la Corée du Sud sont l'un des facteurs les plus importants de sa réussite économique. Le pays est le septième exportateur mondial de marchandises et le neuvième importateur (Organisation mondiale du commerce, 2021). En 2020, le commerce représentait près de 70,1 % de son PIB (Banque mondiale, 2022). Le pays exporte principalement des équipements électriques et électroniques (31% des exportations totales en 2021), des machines, des réacteurs nucléaires, des chaudières (13%), des véhicules autres que ferroviaires, tramway (11%), des plastiques (6,2%), des combustibles minéraux, des huiles , produits de distillation (5%) et appareils optiques, photographiques, techniques, médicaux (3,9%). Ses principales importations sont les équipements électriques et électroniques (20%), les combustibles minéraux, les huiles, les produits de distillation (19%), les machines, les réacteurs nucléaires, les chaudières (12%), les appareils optiques, photo, techniques, médicaux (4,1%), les véhicules autres que chemin de fer, tramway (3,9 %) et scories et cendres de minerais de fer (3,4 %). Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit un rebond de 9,2% du volume des exportations de biens et services de ce pays en 2022, après une hausse de 10,5% en 2021 et de 0,9% en 2020 en raison du COVID pandémie, et une augmentation de 2,2 % de ses importations, après une baisse de 0,8 % en 2020 et de 0 % en 2021 (IMF Country Report, 2021).


La Corée du Sud est fortement intégrée au commerce et à la finance internationale et est par conséquent très vulnérable aux influences extérieures, notamment de la Chine, qui est son principal partenaire commercial (27 % des exportations totales en 2021), suivie des États-Unis (15 %), du Vietnam ( 9,8 %), Hong Kong (6,2 %) et le Japon (5,1 %). Ses principaux fournisseurs sont la Chine (24%), les États-Unis (13%), le Japon (10%), l'Allemagne (4,6%) et le Vietnam avec 4,2% (Comtrade, 2021). La Corée du Sud a conclu des accords de libre-échange avec de nombreux pays (le dernier avec cinq pays d'Amérique centrale) représentant plus de 70 % de l'économie mondiale. Le pays envisage toujours d'adhérer à l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), qui a été signé par 11 pays d'Asie-Pacifique en mars 2018. Le 15 novembre 2020, la Corée du Sud a signé le Partenariat économique régional global (RCEP ) avec 14 autres pays de l'Indo-Pacifique. Cet accord de libre-échange est le plus important accord commercial de l'histoire, couvrant 30 % de l'économie mondiale. Il comprend l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et les partenaires de l'accord de libre-échange de l'ASEAN (Australie, Chine, Inde, Japon, Nouvelle-Zélande et République de Corée). Le RCEP couvre les biens, les services, l'investissement, la coopération économique et technique. Il crée également de nouvelles règles pour le commerce électronique, la propriété intellectuelle, les marchés publics, la concurrence et les petites et moyennes entreprises.

Selon l'OMC, les exportations de marchandises se sont élevées à 512,49 milliards USD en 2020, tandis que les importations se sont élevées à 467,63 milliards USD. Les exportations de services se sont élevées à 86,14 milliards USD, tandis que les importations se sont élevées à 101,58 milliards USD. Depuis février 2012, la balance commerciale du pays est fortement excédentaire et devrait le rester dans les années à venir. Selon l'OMC, l'excédent commercial, y compris les services, s'élevait à 29,42 milliards USD en 2020.

 
La coopération économique internationale
La Corée du Sud est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), OCDE, G-20, Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) (partenaire de dialogue), CCI, OMC, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la Corée du Sud, cliquez ici. L'adhésion de la Corée du Sud aux organisations internationales est également présentée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
Politique commerciale de la Corée, vue par l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges, inventoriées par l'UE (en anglais)
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
8% - La Corée applique un tarif douanier qui fait partie des plus bas du monde.
Les ressources utiles
Bureau des douanes coréennes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Institut coréen des informations sur les brevets (KIPRIS)
Institut international de formation à la propriété intellectuelle (IIPTI)
Commission coréenne des droits d'auteur

Sites en anglais

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022