Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Croatie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Croatie flag Croatie :

Présentation de la Croatie : Fiscalité

Taxe sur la valeur ajoutée. En croate : Porez na dodanu vrijednost (PDV)
25%
Impôt sur les sociétés :
Impôt sur le revenu des sociétés : 18%
Taux réduit : 10 % si le revenu annuel est inférieur à 7,5 millions de HRK
(le seuil était de 3 millions de HRK avant l’exercice 2021)
Les retenues à la source :
Dividendes : 0 (société résidente)/10 %/20 % (si payé à une société d'un pays blacklisté)/10 % (pour les particuliers), Intérêts : 0 (société résidente)/15 %/20 % (si payé à une entreprise dans un pays blacklisté)/10% (pour les particuliers), Redevances : 0 (entreprise résidente)/15 %/20% (si payé à une entreprise dans un pays blacklisté)/20 % (pour les particuliers).
Les contributions sociales payées par l'employeur :
16,5% sur les salaires
Les autres ressources utiles
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Croatie Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 12,0 13,9 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 206,0 226,2 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 20,5 36,5 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Les accords bilatéraux
La France et la Croatie sont liées par une convention de non double imposition.
Celle-ci est entrée en vigueur le 1er septembre 2005.
Elle tend à éviter les doubles impositions et à prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu.
Télécharger la convention en français.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022