Equateur flag Equateur :

Risque pays de l'Equateur : Economie

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'Équateur est la huitième plus grande économie d'Amérique latine. Cependant, le pays est fortement dépendant de la production de pétrole et vulnérable aux prix mondiaux du pétrole. Selon le FMI, le PIB a augmenté d'environ 2,8 % en 2021, principalement soutenu par la consommation privée et l'investissement fixe brut. En 2022, le PIB devrait remonter à 3,5 % avant de ralentir à 2,5 % en 2023.

Bien qu'encore déficitaire, le solde budgétaire s'est amélioré en 2021, atteignant -1,9%. Après des années de déficit, le solde budgétaire devrait enregistrer un excédent de 0,2 % en 2022, un taux qui devrait passer à 1,4 % en 2023. L'inflation s'est établie à 0,0 % en 2021 ; cependant, le taux devrait augmenter à 2,1 % en 2022 et 1,8 % en 2023. Au cours de cette période, la très faible inflation de l'Équateur devrait permettre une reprise de la consommation privée. En 2021, la dette publique était estimée à 61 %. Cependant, le gouvernement s'est engagé à réduire la dette publique - qui devrait atteindre 59,9 % en 2022 et 57,9 % en 2023 - en échange du soutien financier du FMI de 4,2 milliards USD sur trois ans dans le cadre d'une facilité de crédit élargie obtenue en 2019. Les mesures d'austérité mises en place pour réduire la dette publique comprennent la réduction des investissements, l'obligation de recourir à des appels d'offres pour les marchés publics, la suppression progressive d'emplois publics par le biais de fusions d'entités publiques et la suppression des subventions sur l'essence super. En 2021, le gouvernement a continué à mettre en œuvre des mesures en réponse à la crise économique résultant de la pandémie de COVID-19, qui comprenaient des transferts monétaires exceptionnels aux familles pauvres, la distribution de paniers alimentaires, l'assouplissement temporaire des critères d'éligibilité à l'assurance-chômage et des dépenses de santé supplémentaires. Ces mesures ont été complétées par un report des cotisations salariales, des frais de scolarité, de l'assurance maladie, des services publics et de l'aide au logement, ainsi que par un contrôle temporaire des prix des produits alimentaires de base. Pour faire face à la pénurie de liquidités dans le système financier, le gouvernement a réduit le taux de contribution des banques au Fonds de liquidité de trois points de pourcentage des dépôts, ce qui a contribué à rééquilibrer la liquidité interne tandis que la demande de liquidités a également ralenti progressivement. Dans l'ensemble, l'économie montre des signes significatifs de reprise grâce aux mesures adoptées par le gouvernement face à la pandémie.


Le taux de chômage a baissé à 4,5% en 2021, et il devrait encore baisser à 4,2% en 2022 et 4% en 2023. Cependant, près de 35% de la population ont des emplois « non adaptés », à temps partiel ou non rémunérés, et avec le secteur informel représentant 45% de l'emploi, de nombreux ménages ne perçoivent pas le salaire minimum et l'intégralité des prestations sociales. Les principaux défis auxquels le pays est confronté sont la diversification de son économie et la formation d'une main-d'œuvre plus qualifiée. Par ailleurs, l'économie équatorienne doit faire face à l'insuffisance des investissements privés, à la corruption du secteur public, à la mauvaise gestion de son exploitation pétrolière et aux récentes catastrophes climatiques.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
5.42/10
Rang mondial :
67/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 
Risque pays
Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
Les principaux journaux on-line
El Universo (disponible uniquement en espagnol)
Extra (disponible uniquement en espagnol)
Expreso (disponible uniquement en espagnol)
La Hora (disponible uniquement en espagnol)
El Comercio (disponible uniquement en espagnol)
La República (uniquement en espagnol))
Vistazo (uniquement en espagnol)
El Telégrafo (uniquement en espagnol)
Les ressources utiles
Ministère des finances (en espagnol)
Ministère des Affaires Etrangères (en espagnol)
Ministère de l'Economie et de l'Inclusion Sociale (en espagnol)
Ministère de la Production, du Commerce Extérieur, des Investissements et de la Pêche (en espagnol)
Ministère des transports et des travaux publics (en espagnol)
Ministère du développement humain et du logement (en espagnol)
Ministère de l'agriculture et de l'élevage (en espagnol)
Ministère de l'énergie et des ressources naturelles non renouvelables (en espagnol)
Ministère du tourisme (en espagnol)
Ministère du gouvernement (en espagnol)
Banque Centrale

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022