Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Espagne.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Espagne flag Espagne :

Présentation de l'Espagne : Politique

Chefs de gouvernement
Roi : Felipe VI (depuis le 19 juin 2014), héréditaire.
Président du gouvernement et Premier ministre : Pedro Sanchez (depuis juin 2018), Parti Socialiste Ouvrier Espagnol.
Les prochaines élections :
Sénat : novembre 2023
Congrès des députés : novembre 2023
Le contexte politique actuel
Le gouvernement minoritaire dirigé par le secrétaire du Parti socialiste ouvrier espagnol Pedro Sanchez, avec le soutien d'Unidas Podemos, a réussi à obtenir l'adoption de la législation budgétaire 2022 en novembre 2021. Au cours de l'année, le climat politique a été tendu en raison de la COVID-19 en cours. 19 et aux résultats des élections régionales en Catalogne, qui ont vu les partis indépendantistes obtenir la majorité des voix pour la première fois lors d'une élection, augmentant leur majorité parlementaire, montrant à quel point l'autonomie catalane non résolue reste une question centrale. Dans le but d'entamer un dialogue productif, le gouvernement espagnol a décidé de gracier officiellement neuf séparatistes catalans qui ont été condamnés pour l'échec de la candidature à l'indépendance en 2017.
Main Political Parties
Dans les régions autonomes, plusieurs partis forment des gouvernements de coalition pour obtenir plus de pouvoir. Les élections de décembre 2015 ont mis fin au système bipartite. Les principaux partis lors des dernières élections tenues en novembre 2019 étaient:

- Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE): centre-gauche, parti socialiste démocratique et deuxième parti le plus ancien

- Parti du peuple (PP) : centre-droit, parfois appelé « parti populaire »
- Vox : droite, Parti nationaliste espagnol
- Podemos («nous pouvons» en espagnol): anti-austérité de gauche, né en 2014 et gagne du terrain
- Ciudadanos (Parti des citoyens - C’s): centriste de centre-droit, libéralisme.

D'autres forces politiques importantes comprennent:

- Gauche républicaine de Catalogne - Catalogne Oui (ERC-Catsi): centre-gauche, indépendance catalane
- Basque Country Unite (EHB): gauche, indépendance basque
- Coalition canarienne (CC-PNC): de centre à centre-droit, nationalisme canarien.

Nature de l'Etat :
L'Espagne est une monarchie constitutionnelle basée sur une démocratie parlementaire.
Le pouvoir étant très décentralisé, les communautés autonomes conservent une grande autonomie législative, exécutive et fiscale.
Le pouvoir exécutif
Le roi est le chef de l'État et le commandant en chef de l'armée mais son rôle est surtout symbolique. À l'issue des élections législatives, il nomme Premier ministre le leader du parti ou de la coalition majoritaire. Ce dernier sera élu par le parlement pour un mandat de quatre ans. Ce chef du gouvernement, également appelé Président du Gouvernement, détient le pouvoir exécutif, qui comprend l'exécution de la loi et la direction des affaires courantes du pays. Le Conseil des ministres est nommé par le roi sur la recommandation du Premier ministre. Le Conseil d'État joue le rôle d'organe consultatif suprême du gouvernement mais ses recommandations ne sont pas contraignantes.

Le président de chaque communauté autonome est issu du parti ou de la coalition majoritaire qui sort gagnant(e) des élections des Parlements des Autonomies, qui se déroulent tous les quatre ans. Le Président forme un gouvernement régional dont les « ministres » sont désignés sous le titre de « consejeros » et secondés par un cabinet et des directeurs généraux. Ils sont en charge de chacun des Départements coiffant les secteurs pour lesquels la Communauté Autonome a compétence en substitution de l’État espagnol (Administration unique).

Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est bicaméral. Le Parlement, appelé Cortes Generales, est ainsi constitué :
- le Sénat compte 266 sièges. Il a une fonction de représentation territoriale (Communautés Autonomes et Départements). 208 sénateurs sont élus à la proportionnelle pour quatre ans. 57 sénateurs sont élus par les parlements des 17 communautés autonomes.

- le Congrès des Députés totalise un minimum de 300 sièges et un maximum de 400 (actuellement 350). Les députés sont élus pour quatre ans au suffrage universel à partir de circonscriptions départementales. On leur alloue une représentation minimale et le reste est proportionnel à leur population. Pour éviter des fractionnements, nuisibles à la stabilité de la Chambre, on applique le système D’Hondt.
La branche de l'exécutif du gouvernement dépend directement ou indirectement du soutien du Parlement, souvent exprimé par un vote de confiance. Le pouvoir législatif appartient à la fois au gouvernement et aux deux chambres du Parlement. Le Premier ministre n'a pas l'autorité pour dissoudre directement le Parlement, mais il peut en recommander la dissolution au roi. Les citoyens espagnols bénéficient de droits politiques considérables.
Les 17 Communautés Autonomes ont également un pouvoir législatif, exercé par leur Parlement monocaméral, dans la limite des compétences fixées par chacun de leurs Statuts.
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
1/7
Libertés individuelles :
1/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
29/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022