Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Espagne.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Espagne flag Espagne :

Risque pays de l'Espagne : Commerce international

L'Espagne est ouverte au commerce extérieur, qui représentait 60 % de son PIB en 2020 (contre 67 % un an plus tôt - Banque mondiale). Le pays exporte principalement des automobiles (10,1 %), des médicaments, des produits pétroliers autres que le brut et des pièces automobiles ; importateur de pétrole brut (5,5 % des importations totales), de voitures et de pièces de véhicules, de médicaments, de téléphones et de gaz de pétrole.

Selon les données de Comtrade, en 2020, les principales destinations des exportations espagnoles étaient la France (15,4%), l'Allemagne (10,8%), l'Italie (7,5%), le Portugal (7,3%) et le Royaume-Uni (6%) ; tandis que les importations provenaient principalement d'Allemagne (11,8 %), de Chine (10,2 %), de France (9,9 %), d'Italie (6,2 %) et des États-Unis (4,9 %).

La balance commerciale du pays pour les marchandises est structurellement négative en raison des fortes importations de carburant et de biens à haute valeur ajoutée ; même si le commerce des services est généralement positif. En 2020, les exportations et les importations espagnoles ont été durement touchées par la crise mondiale provoquée par la pandémie de COVID-19 : les chiffres de l'OMC montrent que les exportations de biens ont diminué de 8 % en glissement annuel (à 307 milliards USD), les importations ayant perdu 12,8 % (à 325 milliards USD). Le commerce des services a suivi une tendance similaire, avec des exportations presque divisées par deux (-42,7 % en glissement annuel) à 89,6 milliards USD et des importations totalisant 60,2 milliards USD (-29,5 % en glissement annuel). La même année, la balance commerciale globale du pays était positive (à près de 1,5% du PIB, contre 2,9 l'année précédente - Banque mondiale). Selon les dernières données disponibles de l'Institut espagnol des statistiques, au cours des dix premiers mois de 2021, les exportations de biens ont augmenté de 21,1 % en glissement annuel pour atteindre 258,6 milliards EUR, tandis que les importations ont augmenté de 22,1 % en glissement annuel. à 275,3 milliards EUR. En volume, les exportations ont augmenté de 13,3 % en glissement annuel et les importations de 12,7 %.

 
La coopération économique internationale
L'Espagne est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Union européenne, CCI, Système d'intégration de l'Amérique centrale (SICA) (observateur), OMC, Association d'intégration de l'Amérique latine (AILA) (observateur), OCDE, Espace économique européen, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe l'Espagne, cliquez ici. L'adhésion de l'Espagne à des organisations internationales est également indiquée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
L'Espagne et l'OMC.
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les droits et les taxes à l'importation sont dus pour les marchandises importées en Espagne en provenance de l'extérieur de l'Union européenne, que ce soit par un particulier ou une personne morale. L'Espagne fait partie du tarif douanier commun de l'Union européenne. Par conséquent, des taux préférentiels s'appliquent aux importations en provenance des pays avec lesquels l'UE a signé des accords. Les droits varient de 0 à 17 %, le tarif général s'élevant en moyenne à 4,2 %. Toutefois, les denrées alimentaires, les textiles et les vêtements font encore l'objet de certaines mesures de protection (contingents, droits de douane plus élevés, etc.). Certaines importations sont soumises à des droits antidumping.
Les ressources utiles
Agencia Tributaria (Agence des Douanes)
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Oficina Española de Patentes y Marcas pour les brevets et dépôt de marques.
Registre Central de la Propriété Intellectuelle
Le transfert des compétences en matière de propriété intellectuelle a été effectué vers les Communautés Autonomes qui disposent de leur propre registre, en coordination avec le Registre Central de la Propriété Intellectuelle de l’Etat.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022