Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays France.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

France flag France :

Risque pays de la France : Commerce international

La France est un acteur majeur du commerce mondial. C'est le neuvième exportateur mondial et le septième importateur de marchandises (OMC, 2020), et le commerce représente 58% du PIB du pays (Banque mondiale, 2020). La France exporte essentiellement des avions, des véhicules, des produits pharmaceutiques, des produits alimentaires (vin), des hydrocarbures et des composants électroniques. Le pays importe de nombreux biens de consommation, des véhicules, des hydrocarbures et des produits pharmaceutiques. Après s'être effondrés en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, les volumes des échanges ont rebondi en 2021. Selon les données du FMI, le volume des exportations de biens et de services a augmenté de 7,5 % par rapport à 2020, et le volume des importations a augmenté de 8 %. Le FMI s'attend à ce que le volume des exportations continue d'augmenter en 2022 (+7%) et 2023 (+4,5%), à un rythme légèrement plus rapide que les importations, qui devraient augmenter de 6% en 2022 et de 3,5% en 2023.

Les principaux partenaires commerciaux de la France sont l'Union Européenne (l'Allemagne étant le 1er client et fournisseur), les Etats-Unis et la Chine. Le départ du Royaume-Uni de l'UE (Brexit) soulève de nombreuses questions et peut conduire à une réorganisation des relations commerciales. Le Royaume-Uni est actuellement le 6e client et le 8e fournisseur de la France.

La France enregistre un fort déficit commercial structurel. Alors que la balance des biens est structurellement déficitaire car le pays est importateur net d'énergie, la balance des services est excédentaire grâce aux recettes du tourisme. Selon les données de l'OMC, en 2020, la France a exporté des biens pour une valeur totale de 488,4 milliards USD, alors qu'elle les a importés pour une valeur totale de 582,6 milliards USD. En ce qui concerne les services, la France a exporté pour environ 245 milliards USD de services en 2020, tandis qu'elle a importé des services pour une valeur totale de 231,6 milliards USD. Depuis 2015, la balance des biens et services hors énergie est devenue négative, le déficit en produits manufacturés continuant de se creuser, principalement en raison de la délocalisation de la production automobile et des investissements en machines importées. Les importations se développent rapidement, la population française achetant une quantité importante de biens importés, qui sont vendus à des prix inférieurs sur le marché local par rapport aux produits « Made in France ». Malgré les efforts du gouvernement pour favoriser l'innovation, les exportations françaises ont une valeur ajoutée relativement faible. En 2020, le déficit commercial hors services a atteint 71,3 milliards USD (Banque mondiale, 2020). Selon les dernières données publiées par l'INSEE (Points de Conjoncture, décembre 2021), en 2021 les exportations de biens et services ont augmenté de 8,4% par rapport à 2020, tandis que les importations ont augmenté de 6,5%. Si le secteur aéronautique est resté affecté par la crise du transport aérien, la cosmétique, la maroquinerie et les vins et spiritueux ont connu une solide reprise au premier semestre 2021, tirés par la demande chinoise et américaine (Coface).

 
La coopération économique internationale
La France est membre des organisations économiques internationales suivantes : CCI, Union européenne, OMC, Espace économique européen, G-5, G-7, G-8, G-10, G-20, FMI, OCDE, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la France, cliquez ici. L'adhésion de la France aux organisations internationales est également présentée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
Les pages de l’OMC dédiées à la France
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les droits et taxes à l'importation sont dus pour les marchandises importées en France depuis l'extérieur de l'Union européenne - que ce soit par un particulier ou une personne morale. La France est partie au tarif douanier commun de l'Union européenne. Par conséquent, des taux préférentiels s'appliquent aux importations en provenance de pays avec lesquels l'UE a signé des accords. Les droits varient de 0 à 17 %, le tarif général s'élevant en moyenne à 4,2 %. Toutefois, les denrées alimentaires, les textiles et les vêtements bénéficient encore de certaines mesures de protection (contingents, droits de douane plus élevés, etc.). Certaines importations sont soumises à des droits antidumping.
Les ressources utiles
Site de la douane française
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Pour les brevets, marques, modèles et dessins industriels : l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI).
Pour les droits d’auteurs : la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (SACEM), le Syndicat National des Auteurs et Compositeurs de musique (SNAC), la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD), la Société des Gens des Lettres (SGDL), la Société Civile des Auteurs Multimédia (SCAM), Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (HADOPI).

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022