Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Géorgie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Géorgie flag Géorgie :

Risque pays de la Géorgie : Politique

Chefs de gouvernement
Président : Salome ZOURABICHVILI (depuis le 16 décembre 2018)
Premier ministre: Irakli GARIBASHVILI (depuis le 22 février 2021)
Les prochaines élections
Présidentielles : 2024
Législatives : 2024
Les principaux partis politiques
La Géorgie a un système politique multipartiste. Les principaux partis politiques du pays sont:
- Rêve Géorgien (coalition composée de Géorgie Démocratique, du Parti Conservateur, de l'Industrie Sauvera la Géorgie, du Parti Républicain de Géorgie, et du Forum National) : nationaliste, pro-occidental, en faveur de l'économie de marché, politiquement éclectique
- Le Mouvement National Uni (UNM) : centre-droit, plus important parti d'opposition, en faveur de réformes radicales et de liens plus étroits avec l'OTAN et l'Union Européenne
- Notre Géorgie - Les Démocrates Libres : libéral
Les autres parties mineurs sont:
- Alliance des Patriotes
- Géorgie Européenne
- Lelo
- Strategy
- Girchi
- Citizens
- Labor
Le pouvoir exécutif
Le président, élu au suffrage universel pour cinq ans, est le chef de l'Etat. Il est aussi le commandant en chef de l'armée et c'est lui qui détient le pouvoir exécutif. Le Président dirige les ministères de l'énergie et de la sécurité intérieure, tandis que le Premier Ministre est le chef des autres ministères. C'est le président qui nomme le Conseil des Ministres. Mises à part dans les deux régions autonomes de l'Abkhazie et de l'Adjarie qui ont des pouvoirs autonomes spéciaux depuis l’ère soviétique, la Géorgie est extrêmement centralisée.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif en Géorgie est monocaméral. Il est constitué du Conseil Suprême, (usuellement considéré comme le Parlement), qui compte 235 membres élus au suffrage universel pour des mandats de quatre ans. Le gouvernement est directement ou indirectement dépendant du soutien du parlement, qui s'exprime souvent sous la forme d’un vote de confiance. Le président ne peut pas dissoudre l'assemblée ou lui opposer directement son veto, sans mettre le parlement dans la confidence.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022