Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Géorgie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Géorgie flag Géorgie :

Risque pays de la Géorgie : Commerce international

La Géorgie est très ouverte au commerce international puisqu'elle représente 93,3% du PIB en 2020 (contre 118,6% un an plus tôt - Banque mondiale). Le pays n'a pas de contrôle des changes, autorise les investissements étrangers dans presque tous les secteurs et dispose d'un programme de privatisation impressionnant, notamment en termes d'attribution des terres. Les principaux produits exportés en 2020 étaient les minerais et concentrés de cuivre (23,3%), les véhicules (12,1%), les ferroalliages (7,4%) et le vin (6,3%). Les principales importations étaient les véhicules (9,7%), les minerais de cuivre (7,2%), les huiles de pétrole (6,2%) et les médicaments (4,1% - données Comtrade).

Les principaux clients de la Géorgie étaient la Chine (14,3 % des exportations totales), l'Azerbaïdjan (13,2 %), la Russie (13,2 %), la Bulgarie (9,4 %) et l'Ukraine (6,5 %). Ses principaux fournisseurs étaient la Turquie (17,5 % des importations totales), la Russie (11 %), la Chine (8,8 %), les États-Unis (6,9 %) et l'Azerbaïdjan (6,4 %). La Géorgie a été le deuxième ancien membre de l'Union soviétique à rejoindre l'OMC. Les accords de libre-échange avec l'Europe et la Chine contribuent à attirer les investisseurs étrangers. En 2014, la Géorgie a signé un accord d'association (AA) et un accord de libre-échange global (ALECA) avec l'Union européenne, ce qui a renforcé ses exportations. Le gouvernement géorgien cherche à améliorer ses ports sur la mer Noire pour stimuler le commerce Est-Ouest.

La Géorgie a un déficit commercial structurel en raison de la faible diversité et de la faible valeur des exportations. Selon l'OMC, en 2020, les exportations de marchandises se sont élevées à 3 milliards USD (-12 % en glissement annuel), tandis que les importations ont atteint 8 milliards USD (-15,4 % en glissement annuel). Dans le même temps, les exportations de services commerciaux ont chuté des deux tiers à 1,5 milliard USD, tandis que les importations de services s'élevaient à 1,4 milliard USD (-40,6%). La Banque mondiale a estimé le déficit commercial de la Géorgie à 19,3 % du PIB en 2020, contre 8,9 % un an plus tôt. Les chiffres préliminaires de Statistics Georgia montrent qu'en 2021, les exportations du pays ont atteint 4,2 milliards USD,
26,9 % de plus par rapport à 2020. Les principaux partenaires étaient la Chine (580,9 millions USD), la Russie (555,0 millions USD) et la Turquie (304,5 millions USD), les minerais et concentrés de cuivre représentant 26,1 % des exportations totales.

 
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Entre 0 et 12%, selon le produit.
Les ressources utiles
Douanes Géorgiennes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
L'autorité chargé de protéger la propriété intellectuelle en Géorgie se nomme le Sakpatenti (Centre National de la Propriété Intellectuelle).

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022