Guinée flag Guinée :

Risque pays de la Guinée : Commerce international

La Guinée est ouverte au commerce extérieur, qui représentait 90% de son PIB en 2020 (Banque mondiale). Environ 98% des exportations sont des produits miniers et le pays est devenu le troisième producteur mondial de bauxite. L'or et les diamants figurent parmi les principales exportations; tandis que les importations sont dominées par les machines, les véhicules, le riz, le fer, les plastiques, les huiles minérales, les navires et les médicaments (ITC, 2020).

Les principales destinations des exportations guinéennes sont les Émirats arabes unis, la Chine, l'Inde, la Suisse et la Belgique. D'autre part, les importations du pays proviennent de la Chine, de l'Inde, des Émirats arabes unis, des Pays-Bas et de la France (OEC, 2020). Le pays est membre à la fois de l'OMC et de la CEDEAO, et est engagé dans un processus de partenariat économique avec l'UE en tant que pays ACP. Les droits de douane sont relativement élevés (le taux moyen est de 12,6%), mais la Guinée continue de travailler pour rendre son économie plus ouverte en réduisant les autres barrières non tarifaires. Pourtant, le népotisme, la corruption, la main-d'œuvre non qualifiée, le manque de transparence dans le paiement des droits et autres taxes sont autant de facteurs qui minent la croissance des échanges. Suite au coup d'État de septembre 2021, le pays risque des sanctions économiques. En novembre, les États-Unis avaient déjà suspendu l'éligibilité du pays au programme de l'AGOA (African Growth and Opportunity Act).

Le pays a un déficit commercial structurel. En 2020, les exportations de marchandises ont augmenté pour atteindre 5,6 milliards USD, tandis que les importations de marchandises ont diminué pour atteindre 3,37 milliards USD. Néanmoins, la Guinée est un importateur net de services, avec 1 milliard USD d'importations et seulement 40 millions USD d'exportations en 2020 (OMC). Les exportations de biens et services ont augmenté de 186 % en 2020, tandis que les importations ont diminué de 18 % (Banque mondiale). Le déficit commercial devrait se réduire en 2022 en raison de l'augmentation des exportations d'or et de bauxite, combinée à la réduction des besoins d'importation de biens d'équipement suite à l'achèvement du projet Souapiti (Coface).

 
La coopération économique internationale
Membre de l'Union africaine

Membre de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)

Membre de ‘l'Union du fleuve Mano qui a pour objectif de créer une union douanière qui rassemble la Guinée, le Sierra Leone et le Liberia.

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, vue par l'OMC
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
14,24%
Les ressources utiles
Site Web des douanes nationales
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Vous pouvez contacter le Service national de la propriété industrielle (SPI) par Email.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022