Haïti flag Haïti :

Risque pays de Haïti : Commerce international

Le commerce représente 41 % du PIB d'Haïti (Banque mondiale, 2020). Le coût élevé du transport portuaire, la corruption et le manque d'investissements sont des obstacles majeurs au développement du commerce extérieur. Un petit secteur financier sous-développé ne soutient pas adéquatement le secteur privé. La plupart des transactions financières sont traitées de manière informelle et le crédit pour les nouvelles entreprises commerciales reste sévèrement limité. Les troubles politiques affaiblissent davantage le potentiel commercial d'Haïti. Haïti exporte principalement des vêtements, de la ferraille, des huiles végétales, des dattes et du cacao, tout en important du riz, des tissus de coton, des véhicules et du carburant (Trading Economics). Selon les prévisions du commerce extérieur du FMI, le volume des exportations de biens et de services a augmenté d'environ 25,9 % en 2021 et devrait augmenter de 0,6 % en 2022, tandis que le volume des importations de biens et de services a augmenté d'environ 21,9 % en 2021. 2021 et devrait diminuer de 4,6 % en 2022.

Les principaux partenaires commerciaux de l'île sont les États-Unis (84 % des exportations totales), la République dominicaine (3,2 %), le Canada (3 %), le Mexique (2,1 %) et la Chine (1,1 %) (données CNUCED). Les principaux fournisseurs sont les États-Unis (20,7 % des importations totales), la Chine (18,8 %), les Antilles néerlandaises (15,7 %) et l'Indonésie (8,5 %) (CIA World Factbook). Bien qu'Haïti n'accorde des tarifs préférentiels à aucune nation, le pays est ouvert au commerce. Les droits de douane ne sont pas trop élevés (de 0% à 20%), à l'exception du pétrole (90%), et le taux de droit moyen appliqué est de 6,6%. Le pays n'a pas beaucoup de barrières commerciales. Cependant, les droits de douane sur les produits finis sont plus élevés que ceux sur les matières premières.

Haïti importe beaucoup plus qu'elle n'exporte, ce qui a entraîné un déficit commercial important de 2,7 milliards USD en 2019. Selon les dernières données disponibles, en 2020, les exportations de biens se sont élevées à 721 millions USD, tandis que les importations ont atteint 2,9 milliards USD. Le pays a exporté pour 201 millions USD de services et importé pour 566 millions USD. Bien que la pandémie de COVID-19 ait fortement impacté l'exportation de biens, principalement en raison d'une baisse de la demande américaine, les exportations de textile devraient augmenter de manière significative dans les années à venir avec un rebond de l'économie internationale. Cependant, les exportations de produits agricoles devraient continuer à baisser en raison de la faiblesse et de la vulnérabilité du secteur.

 
La coopération économique internationale
Membre de la Communauté des Caraïbes (CARICOM)

Membre de l'Association des Etats de la Caraïbe (AEC)

Membre de l'Organisation des Etats américains (OEA)

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, vue par l'OMC

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022