Ile Maurice flag Ile Maurice :

Risque pays de l'Ile Maurice : Commerce international

Maurice a une politique économique et commerciale libérale, avec un ratio commerce / PIB de 92% (Banque mondiale, 2019). Le pays est membre de l'OMC, ainsi que d'autres groupes économiques régionaux (COMESA, SADC, COI). Maurice vise à transformer l'île en une économie ouverte et compétitive à l'échelle mondiale et à l'intégrer pleinement dans le système commercial mondial grâce à ses politiques commerciales. Comparativement, l'île n'a pas beaucoup de barrières commerciales et les droits de douane sont faibles (le tarif moyen appliqué n'est que de 0,92%). En 2020, les exportations mauriciennes étaient dominées par le poisson préparé ou conservé, le sucre de canne ou de betterave (la canne à sucre occupe 85% des terres cultivées du pays) et les vêtements (principalement des t-shirts, des chemises et des costumes); tandis que le pays importait principalement des produits pétroliers, du poisson congelé, des voitures, des médicaments et du matériel de transmission radio.

Les principaux partenaires commerciaux du pays sont l'Afrique du Sud (11,8 % du total), la France (11,4 %), le Royaume-Uni (10 %), les États-Unis (9,7 %) et Madagascar (6,8 %) ; avec des importations en provenance de Chine (16,6%), des Émirats arabes unis (12,3%), d'Inde (9,5%), d'Afrique du Sud (7,7%) et de France (7,3%).

Maurice importe plus qu'elle n'exporte, ce qui entraîne un déficit commercial structurel. En 2020, les exportations et les importations de marchandises ont diminué en raison de la crise mondiale déclenchée par la pandémie de COVID-19. Alors que les importations se sont établies à 4,2 milliards USD (-24,3% sur un an), les exportations ont diminué à un rythme plus lent (-19,4%), pour atteindre 1,8 milliard USD. Traditionnellement, le pays est un exportateur net de services, grâce à son secteur touristique. Néanmoins, en 2020, la balance commerciale des services est devenue négative (1,298 milliard USD d'exportations de services commerciaux contre 1,311 milliard USD d'importations - données de l'OMC). En calculant à la fois les biens et les services, le déficit commercial de Maurice s'élevait à 18,7% du PIB en 2020 (contre 15,2% un an plus tôt - Banque mondiale). Selon les dernières données de Statistics Mauritius, les recettes totales d'exportation de marchandises pour l'année 2021 ont été évaluées à 82 105 millions MUR, soit une augmentation de 16,9 % par rapport au chiffre de 2020, grâce à l'augmentation des « Produits manufacturés classés principalement par matériau » (+27,5). %), « Articles manufacturés divers » (+24,0 %) et « Denrées alimentaires et animaux vivants » (+1,9 %). Quant aux importations, elles ont atteint 215 186 millions MUR, soit une augmentation de 29,8 % sur un an.

 
La coopération économique internationale
Membre de la Communauté de Développement de l'Afrique australe (SADC)

Membre du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA)

Membre de l'Association des pays côtiers de l'Océan Indien pour la Coopération régionale

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, selon l'OMC
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
8,13%
Les ressources utiles
Service des recettes de Maurice(SRM)
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Site web du ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international.
Pour plus d'information de contact, rendez-vous sur cette page

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022