Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Inde.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Inde flag Inde :

Présentation de l'Inde : Politique

Chefs de gouvernement
Président : Ram Nath Kovind (depuis le 25 Juillet 2017) - BJP
Vice-Président : M. Venkaiah Naidu (depuis le 11 Août 2017) - BJP
Premier ministre : Narendra Modi (depuis le 26 mai 2014) – BJP
Les prochaines élections :
Présidentielle : juillet 2022
Législatives : avril-mai 2024
Le contexte politique actuel
En mai 2019, le Premier ministre indien Narendra Modi a été réélu avec un large mandat pour un deuxième mandat de cinq ans, et la coalition au pouvoir devrait rester au pouvoir jusqu'à la fin de son mandat, en 2024. Le deuxième mandat de Modi se concentre sur la création d'emplois, la libéralisation de l'économie et les investissements dans les infrastructures, tout en luttant contre la corruption et en promouvant le nationalisme hindou. Le programme nationaliste de Modi, cependant, a refroidi les investisseurs étrangers, férus de politiques laïques. En 2021, l'Inde a commencé son mandat de deux ans en tant que membre non permanent du CSNU, marquant la huitième fois que le pays siège au conseil. De plus, 2021 a été une année de protestations massives des agriculteurs indiens contre les réformes agricoles controversées. Le gouvernement était censé introduire trois lois assouplissant les règles concernant la vente, la tarification et le stockage des produits agricoles - règles qui ont protégé les agriculteurs du marché libre pendant des décennies. Cependant, à la suite des protestations, Modi a abrogé la réforme agraire. De plus, l'Inde est toujours opposée à l'adhésion au RCEP, principalement pour protéger les agriculteurs locaux et les intérêts industriels, ce qui pourrait conduire le pays à perdre des parts de marché dans le plus grand bloc commercial du monde. Pourtant, l'Inde cherche à reprendre les négociations d'accords commerciaux avec l'UE et les États-Unis (10,7 %), interrompues depuis 2013.
Main Political Parties
- Le parti Bharatiya Janta : parti de droite pro-hindou, d'idéologie nationaliste, qui a doublé le nombre de ses députés lors du dernier scrutin. A la tête de la coalition dite de l'Alliance Démocratique Nationale (NDA) au pouvoir depuis 2014 pour la première fois de son histoire ;
- Le Congrès National Indien (INC) : centre-gauche, parmi les grands partis engagés dans la lutte pour l'indépendance; à la tête de la coalition d'opposition dite de l'Alliance Progressiste Unie (UPA); vicitime de nombreux scandales de corruption et accusé de mauvaise gestion économique ;
- Le Parti Bahujan Samaj (BSP): c'est le troisime grande parti politique indien dont l'électorat est principalement composé de Dalits et basses castes.

Autres parties importants :
- All India Trinamool Congress (AITC) : centre à centre-droit, nationaliste bengali, populiste
- Dravida Munnetra Kazhagam (DMK) : centre-gauche, social-démocrate, régionaliste
- Biju Janata Dal (BJD) : centre à centre-gauche, social-démocrate, libéral, populiste
- Shiv Sena (SS) : extrême droite, nationalisme hindou, conservateur, populiste
- Parti Telugu Desam (TDP) : centre-droit, néolibéral, populiste, régionaliste
- Telegana Rashtra Samithi (TRS) : centre-droit, régionaliste, conservateur
- Parti communiste indien (CPI) : extrême gauche, communiste, marxiste-léniniste
- Nationalist Congress Party (NCP) : centre à centre-gauche, nationaliste
- Parti national populaire (NPP) : centre à centre-gauche, régionaliste, ethnocentriste

Nature de l'Etat :
L'Inde est une république fédérale basée sur une démocratie parlementaire.
Le pouvoir exécutif
Le président est le chef de l'État et est élu indirectement pour un mandat de cinq ans par un collège électoral, qui se compose de membres élus des deux chambres du Parlement ainsi que des assemblées législatives de chacun des États et territoires de l'Inde.
Le Premier ministre est le chef du gouvernement et est choisi par les membres du Lok Sabha (Chambre du peuple, chambre basse) du parti majoritaire, à l'issue des élections législatives, pour un mandat de cinq ans. Le Président, sur recommandation du Premier Ministre, nomme le Cabinet.
Le pouvoir législatif
Le corps législatif est bicaméral. Le parlement est constitué du Conseil des États (Rajya Sabha) et de la Chambre du Peuple (Lok Sabha). Le Conseil des États compte 245 membres pour un mandat de six ans, tandis que la Chambre du peuple compte 543 membres pour un mandat de cinq ans.
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
2/7
Libertés individuelles :
4/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
142/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022