Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Indonésie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Indonésie flag Indonésie :

Risque pays de l'Indonésie : Economie

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'Indonésie est considérée comme un futur géant économique. C'est la plus grande économie d'Asie du Sud-Est et la septième au monde en parité de pouvoir d'achat (Index Mundi, 2021). En raison de la pandémie de COVID-19, le pays a enregistré une croissance négative du PIB pour la première fois depuis 1998, passant de +5 % en 2019 à -2,1 % en 2020. Le taux de croissance du PIB pour 2021 est revenu en territoire positif avec une estimation +3,2 % (FMI, octobre 2021). Les principaux moteurs habituels de l'économie sont la consommation intérieure privée - stimulée par son immense marché avec une classe moyenne croissante de près de 70 millions de personnes (55 % du PIB), tandis que les principaux problèmes sont les tensions commerciales persistantes entre la Chine et les États-Unis, la les deux principaux partenaires commerciaux du pays et la dépréciation prolongée de la roupie. Selon les prévisions d'octobre 2021 du FMI, la croissance du PIB devrait revenir en force à 5,9 % en 2022 et 6,4 % en 2023, sous réserve de la reprise de l'économie mondiale post-pandémique.

Selon le FMI, le déficit budgétaire est passé de 2,2% du PIB en 2019 à 4,7% en 2020 et 4,9% en 2021. L'estimation prévoit une stabilisation du déficit à 4,1% en 2022, avant une réduction à 2,6% en 2023. Inflation était estimé à 1,6 % en 2021 et devrait augmenter à 2,8 % en 2022 et 3,2 % en 2023 (FMI, octobre 2021). La dette publique a montré une amélioration significative depuis la crise financière asiatique en 1998 (elle a atteint jusqu'à 150% du PIB), mais elle a légèrement augmenté à 30,6% du PIB en 2019 avant de remonter à nouveau en raison de la pandémie COVID à 36,6% en 2020 et 41,4 % en 2021. La dette devrait atteindre 43,3 % en 2022 et 42,8 % en 2023 (FMI, octobre 2021). Trois programmes sociaux (RPJMN, PNPM Urbain et PAMSIMAS) ont été lancés pour assurer l'accès des couches les plus pauvres de la population aux soins de santé et à l'éducation. Parmi les autres problèmes structurels qui restent à résoudre figurent un important déficit d'infrastructures publiques, une main-d'œuvre informelle et un chômage des jeunes élevés, ainsi qu'un faible niveau d'instruction. La protection de l'environnement demeure également un enjeu majeur. Le gouvernement espère profiter de la position stratégique du pays entre l'Asie et le Pacifique dans le contexte international défavorable actuel (affaiblissement de la demande de la Chine et baisse des prix des matières premières), et vise à être dans les six plus grandes économies d'ici 2030.

En 2022, le défi le plus immédiat du pays reste lié aux impacts économiques, sociaux et de santé publique de la pandémie de COVID-19. Bien qu'il ait diminué au cours de la dernière décennie, le taux de chômage a fortement augmenté passant de 5,2% en 2019 à 7,1% en 2020 et 6,6% en 2021. Il devrait rester relativement élevé pour la région en 2022 avec 6% avant d'être réduit à près de pré -Niveau COVID en 2023 avec 5,6% (FMI, octobre 2021). Le nombre de personnes travaillant dans des conditions vulnérables a également augmenté en 2021. L'Indonésie a réalisé d'énormes gains en matière de réduction de la pauvreté, réduisant le taux de pauvreté de plus de moitié depuis 1999, à environ 9,8 % de la population en 2020. L'effet de la pandémie a poussé à 10,4 % en 2021 (Banque mondiale, 2022). En effet, le pays a toujours l'un des taux d'inégalité les plus rapides de la région de l'Asie de l'Est selon la Banque mondiale. En quelques mois, la pandémie a annulé certaines avancées durement acquises en matière de bien-être, la pauvreté, la malnutrition et même la faim augmentant rapidement (OCDE, 2021).

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
5.95/10
Rang mondial :
58/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2021-2025

 
Risque pays
Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
Les principaux journaux on-line
Bisnis Indonesia (en indonésien)
Investor Daily (in Indonésien)
Tempo
The Jakarta Post
Les ressources utiles
Ministère des Finances
Ministère de l'Industrie
Ministère du commerce
Banque Centrale d'Indonésie

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022