Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Irak.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Irak flag Irak :

Le marché irakien : Distribution

Les ports
Port de Umm Qasr
Port de Basra
Les aéroports
Aéroport international de Suleimaniya
Aéroport international de Bagdad
L'administration des transports maritimes
Compagnie générale des ports d'Irak
L'administration des transports aériens
Autorité irakienne de l'aviation civile
L'administration des transports routiers
Ministère irakien des transports
L'administration des transports ferroviaires
Chemins de fer de la République d'Irak
Le secteur de la distribution
L'Irak est partagé en deux régions principales : la région semi-autonome du nord, qui est administrée par le Gouvernement Régional du Kurdistan (GRK), ainsi que la région du sud et du centre du pays, qui sont gérées par le gouvernement central. Le secteur de la distribution est dominé par le secteur public, en particulier dans l’agroalimentaire. Conjointement à une forte croissance économique, il y a une demande croissante pour les supermarchés modernes sur le modèle occidental, notamment dans la région du Kurdistan irakien. Le ministère du Commerce, par le biais du Système public de distribution de produits alimentaires (en anglais Public Food Distribution System ou PFDS), continue de fournir aux irakiens cinq denrées alimentaires de base à des prix subventionnés.

Alors que la production agricole est en baisse, les importations de produits alimentaires sont devenues primordiales. Les entreprises publiques distribuant des denrées alimentaires importées aux citoyens sont progressivement devenues des acteurs majeurs du secteur de la distribution de produits alimentaires. L’entreprise publique Foodstuff Trading Co. importe et vend des produits alimentaires de base tels que du sucre, de l’huile végétale, et du lait infantile. De la même manière, l’Office des céréales d’Irak (en anglais Grain Board of Iraq ou GBI) importe et distribue du riz. L’entreprise publique de traitement des grains (en anglais State Company for Grain Processing) moud le blé acheté par l’Office des céréales d’Irak et distribue de la farine aux irakiens par le biais de programmes publics. Le lait frais est collecté et transformé par l’Entreprise publique laitière ; les produits laitiers sont vendus dans des magasins de vente au détail à Bagdad et aux alentours.

Pour contribuer à combattre les importations de mauvaise qualité, l’Organisation centrale de normalisation et de contrôle de la qualité (COSQC) a mis en place en 2011 un nouveau programme de contrôle avant expédition. Le programme d’inspection, test et certification avant importation (en anglais Pre-Importation Inspection, Testing and Certification ou PITC) contrôle les produits au départ et édite des certificats de conformité pour les produits admissibles importés par le secteur privé. Cependant, le programme PITC a contribué à l’augmentation des coûts des importateurs et des exportateurs, qui est répercutée sur les consommateurs. D’après certaines informations, le PITC augmente les coûts de 5 000 dollars US par conteneurs de volaille ou de bœuf. Les prix des produits alimentaires au détail ont doublé depuis mai 2011.
Les principaux partenaires commerciaux de l’Irak pour les produits alimentaires sont la Turquie (principalement des plats préparés, des fruits et des légumes ainsi que de la farine de blé) et l’Iran (bétail, légumes et fruits), suivi par l’Arabie Saoudite, l’Egypte, la Jordanie et la Syrie.
Part de marché
Selon la chambre irakienne du Commerce, il y a plus de 100 000 commerçants immatriculés, qui vendent des produits alimentaires en Irak et environ 200 000 petits commerçants informels. Les commerçants achètent principalement auprès des grossistes.
Les principales chaînes de magasins sont : les hypermarchés Carrefour ; les hypermarchés City Centre (magasins appartenant à Hewa) ; les supermarchés Warda ; les supermarchés World Mall. Le principal grossiste est le groupe Khudairi.
A travers le pays, il y a plusieurs centaines de magasins fournis par le gouvernement dans le cadre du Système public de distribution de produits alimentaires (en anglais Public Food Distribution System ou PFDS), où les irakiens reçoivent des denrées alimentaires de base subventionnées par le gouvernement, tels que du riz, de la farine, de l’huile végétale et du sucre. La qualité et la disponibilité des produits dans ces magasins est fortement variable. Les magasins du Système public de distribution de produits alimentaires ne sont pas autorisés à vendre des produits alimentaires en-dehors du programme de carte de rationnement du gouvernement.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

> Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022