Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Irak.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Irak flag Irak :

Le marché irakien : E-commerce

E-commerce

Accès à Internet
L'Irak compte près de 40 millions d'habitants et son taux de pénétration d'Internet est estimé à 48,3% en 2017. Selon le rapport sur le marché mondial de la téléphonie mobile 2017 de Newzoo, le taux de pénétration du smartphone dans le pays est estimé à 19,9%. Google est le moteur de recherche Web le plus populaire en Irak, bien qu'aucune donnée détaillée fiable ne soit disponible.
Le marché du e-commerce
Bien que le commerce électronique puisse générer plusieurs avantages pour les consommateurs irakiens - comme la possibilité de comparer les biens et les prix, de recevoir des biens et des produits de base étrangers autrement non disponibles, etc. -, le marché n’est pas encore bien développé. L'un des principaux obstacles au commerce électronique est le faible taux de pénétration de l'Internet et le manque d'infrastructures technologiques. En règle générale, les connexions Internet sont lentes et coûteuses, avec de sérieuses restrictions pour les fournisseurs de services. Un autre problème majeur qui contribue à la faible croissance du commerce électronique est le faible niveau de connaissances en informatique de la population irakienne. Cependant, le principal problème qui entrave le commerce électronique est peut-être le fait que les consommateurs irakiens préfèrent utiliser les espèces, pour des raisons fiscales et techniques (méfiance à l'égard des banques irakiennes, rareté des cartes de crédit, etc.). Parmi les principaux sites de commerce électronique actifs en Irak, on trouve : Kurdshopping.com, Opensooq.com, Dasy2.com, Mredy.com et Kurdsale.com. En ce qui concerne les médias sociaux, les citoyens irakiens préfèrent utiliser YouTube, avec un taux de pénétration de 66,1% parmi les utilisateurs d'Internet, suivi par Instagram (15,7), Facebook (15%) et Twitter (2,4%). En raison de manifestations dans le centre et le sud de l'Irak contre le manque de services publics, le Conseil de sécurité nationale irakien a décidé d'interdire l'utilisation des médias sociaux pendant deux semaines en juillet 2018.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022