Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Iran.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Iran flag Iran :

Le marché iranien : E-commerce

E-commerce

Accès à Internet
Les statistiques de pénétration d'Internet en Iran sont notoirement peu fiables. Les chiffres ont tendance à varier entre 40% et 70%. Les statistiques officielles indiquent toutefois que le taux de pénétration avoisine les 85%, chiffre hautement contesté. Le taux réel est estimé à environ 45%. La qualité de l'Internet est faible et les prix élevés, en partie à cause du fait que l’Entreprise d'Infrastructure des Télécommunications, entreprise étatique, détient le monopole de la bande passante dans le pays. De plus, la demande de bande passante dépasse de loin l'offre. Le pays a un taux de pénétration de la téléphonie mobile de 126% et compte 40 millions d'utilisateurs de smartphones, soit l'un des taux les plus élevés de la région MENA. Un réseau 3G facilement accessible a accéléré la pénétration d'Internet. C'est pourquoi la plupart des gens découvrent Internet au départ sur leur smartphone. Au cours des dernières années, le gouvernement a encouragé une utilisation plus large d’Internet par les Iraniens, dans l’espoir de générer les avantages d’une économie plus moderne. Cependant, Internet semblait être un outil utile pour organiser des manifestations contre le gouvernement. Pour cette raison, certaines plates-formes de médias sociaux et applications de messagerie ont été bloquées dans le pays. En 2018, les autorités ont créé ce qu'elles appellent un «réseau halal», une version d'Internet sous contrôle local.
Le marché du e-commerce
L’Iran a un potentiel considérable pour le développement du commerce électronique. Cependant, le marché reste faible dans le pays et ne représente que 0,7% du PIB en 2017. Le commerce électronique iranien a généré un chiffre d'affaires de plus de 18 milliards de dollars américains en 2017. Environ 3% de toutes les transactions en Iran se font en ligne. Environ 25% des Iraniens font leurs achats en ligne au moins une fois par mois, 16% au moins une fois par semaine et 5% le font quotidiennement. Il existe actuellement en Iran près de 9 000 boutiques en ligne actives dotées du certificat de confiance (eNAMAD) du centre iranien de développement du commerce électronique. La plupart des acheteurs en ligne vivent dans des zones urbaines et les personnes résidant dans la province de Téhéran représentent près du tiers du nombre total de transactions. En raison des sanctions imposées par les États-Unis, les Iraniens ne peuvent pas acheter sur des sites Web étrangers, tels qu'Amazon et Ebay, ce qui fait que les sites les plus populaires parmi les acheteurs en ligne sont des sites iraniens. L'Accord sur le Nucléaire a eu un impact important sur le climat des affaires en Iran, y compris sur le commerce électronique, car cet accord a facilité la tâche des investisseurs étrangers non-américains, dans le pays. Digikala, Snapp, Pintapin, Bamilo et Eskano comptent parmi les sites de commerce électronique les plus populaires du pays.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022