Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Italie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Italie flag Italie :

Présentation de l'Italie : Politique

Chefs de gouvernement
Président : Sergio Mattarella (depuis le 3 février 2015)
Premier ministre (Président du conseil des ministres) : Mario Draghi (depuis le 13 février 2021)
Les prochaines élections :
Présidentielle : 2022
Législative : mars 2023 (Sénat et Chambre des députés)
Le contexte politique actuel
Le gouvernement de coalition dirigé par Giuseppe Conte, formé par le Mouvement cinq étoiles et le Parti démocrate (ainsi que le groupe parlementaire Libres et égaux et Italia Viva), s'est effondré début 2021. L'ancien président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a reçu un mandat du président Sergio Mattarella pour former un gouvernement en février. Le gouvernement de Draghi bénéficie d'un large soutien politique au parlement, le parti de droite Lega et Forza Italia de Berlusconi ayant décidé de rejoindre la coalition avec les anciens partis au pouvoir à la lumière de la situation économique et sociale difficile du pays, qui a été l'une des premières et des pires frappées par la crise du Covid-19.
Pendant ce temps, le parti conservateur de droite Fratelli d'Italia a choisi de rester dans l'opposition et a pris de l'ampleur dans les sondages électoraux.
Main Political Parties
Le Parlement italien est basé sur un système multipartite, les principales forces politiques étant:
 
- Mouvement cinq étoiles (M5S): mouvement politique anti-établissement et fourre-tout
- Partito Democratico (PD): centre-gauche
- Lega Nord: droite, populiste, euro-sceptique
- Forza Italia (FI): centre-droit, libéralisme
- Fratelli d'Italia (FdI, Frères d'Italie): de droite, nationaliste, conservateur

- Italia Viva (IV): centre-gauche, libéral
- Liberi e Uguali (LeU, libre et égal): gauche
- Più Europa (+ Eu, More Europe): pro-européen, libéralisme social.

Nature de l'Etat :
République basée sur une démocratie parlementaire.
Le pouvoir exécutif
L'Italie est une république parlementaire, c'est pourquoi le rôle du président de la République est principalement représentatif. Il est le chef de l'État et est élu indirectement pour un mandat de 7 ans.
Le Premier ministre (officiellement le président du Conseil des ministres) est le chef du gouvernement et détient le pouvoir exécutif, qui comprend la mise en œuvre de la loi et la gestion des affaires courantes du pays. Le Premier ministre est nommé par le président et confirmé par le Parlement, sur la base du soutien de la majorité. Il ou elle a un mandat de cinq ans. Le Conseil des ministres est nommé par le Premier ministre et approuvé par le président.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif en Italie est bicaméral et les deux chambres possèdent des pouvoirs et des prérogatives importants. Le Sénat (Senato della Repubblica) compte 321 membres (315 élus plus six sénateurs à vie), tandis que la Chambre des députés (Camera dei deputati) compte 630 membres. Le suffrage universel fait partie des élections italiennes depuis la rédaction de la Constitution en 1948, mais la loi électorale italienne a considérablement changé au fil des ans. Le système électoral a été modifié en 2005, en 2015 et à nouveau en 2017. Lors d'un référendum en 2020, les électeurs ont approuvé une loi constitutionnelle qui modifierait la Constitution en réduisant le nombre de députés au Parlement de 630 à 400 à la Chambre des députés et de 315 à 200 au Sénat (les modifications prendront effet après les prochaines élections générales).
 
Le pouvoir exécutif du gouvernement dépend directement ou indirectement du soutien du Parlement, souvent exprimé par un vote de confiance. Le Premier ministre ne peut dissoudre le Parlement, car ce pouvoir est attribué au président. Les citoyens italiens jouissent de droits politiques considérables.
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
1/7
Libertés individuelles :
1/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
41/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022