Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Italie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Italie flag Italie :

Risque pays de l'Italie : Commerce international

L'Italie a une économie tournée vers l'exportation et est le 8ème exportateur et importateur mondial, avec un commerce représentant 55% de son PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Selon les derniers chiffres de l'ISTAT, les grandes entreprises exportatrices (1 996 unités d'au moins 250 salariés) représentaient 49,0% des exportations nationales, les moyennes entreprises (50-249 salariés) 30,6% et les petites entreprises (moins de 50 salariés) pour 20,4 %. Les principales exportations du pays comprennent les médicaments, les voitures et les pièces de véhicules, le pétrole raffiné, les malles, les valises et les vanity-cases. L'Italie est également le deuxième exportateur de vin au monde. Le pays dépend des importations pour ses besoins énergétiques, c'est pourquoi les produits pétroliers et gaziers figurent parmi les principaux postes de la facture d'importation de l'Italie, après les voitures et surtout les médicaments. Parmi les groupes de produits manufacturés dans lesquels l'Italie détient la plus grande part des exportations mondiales de marchandises en 2020, on trouve : les matériaux de construction en terre cuite (24,05 %) ; cuir tanné et travaillé, articles de voyage, sacs à main, maroquinerie et sellerie, fourrures préparées et teintes (14,55%) ; produits de boulangerie et farineux (13,29%) ; pierres taillées, façonnées et finies (11,28%); tubes, tuyaux, profilés creux et accessoires connexes en acier, à l'exclusion de l'acier moulé (10,69%); maroquinerie hors habillement et assimilés (10,56%) ; réservoirs, réservoirs, radiateurs et conteneurs en métal (9,61%) et boissons (9,52% - données ISTAT).

Les principaux partenaires commerciaux de l'Italie sont l'Allemagne (12,8%), la France (10,3%), les États-Unis (9,8%), la Suisse (5,8%) et le Royaume-Uni (5,2%). Les principaux pays d'origine des importations italiennes sont l'Allemagne (16,3%), la Chine (8,7%), la France (8,5%), les Pays-Bas (5,9%) et l'Espagne (5,3% - données OMC).

Depuis la crise de la dette souveraine en 2010 et après plusieurs années d'enregistrement d'un déficit commercial, l'Italie a changé de cap et a enregistré des balances commerciales positives ces dernières années. Selon les données de l'OMC, en 2020, le pays a exporté des biens d'une valeur de 496,16 milliards USD (-7,7 % en glissement annuel), tandis que les importations ont diminué à un rythme plus rapide (-11 %), pour un total de 422,8 milliards USD. La même année, l'Italie a exporté des services pour une valeur totale de 86,5 milliards USD, tandis que ses importations se sont élevées à 91,6 milliards USD. L'excédent commercial global pour les biens et services s'est établi à environ 3,7 % du PIB (contre 2,4 % un an plus tôt - Banque mondiale). En ce qui concerne les dix premiers mois de 2021, les données de l'ISTAT montrent que les exportations ont augmenté de 18,6 % par rapport à la même période en 2020, tandis que les importations ont augmenté de 23,1 %.

 
La coopération économique internationale
L'Italie est membre des organisations économiques internationales suivantes: FMI, Union européenne, CCI, Espace économique européen, OMC, Initiative centreuropéenne (ICE), G-7, G-8, G-10, G-20, OCDE, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe l'Italie, cliquez ici. L'appartenance de l'Italie à une organisation internationale est également indiquée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
Les pages de l’OMC dédiées à l'Italie
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Information sur les barrières aux commerce agricole (en anglais), Portail de la representation permanente des Etats Unies auprès de l'UE
Information sur la fiscalité et la politique douaniére de l'EU, Portail de la Commission européenne sur la fiscalité et l'union douanière
Information sur l'incitative douane électronique, Portail de la Commission européenne sur l'incitative douane électronique
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les droits et les taxes à l'importation sont dus pour les marchandises importées en Italie en provenance de l'extérieur de l'Union européenne, que ce soit par un particulier ou une personne morale. L'Italie fait partie du tarif douanier commun de l'Union européenne. Par conséquent, des taux préférentiels s'appliquent aux importations en provenance des pays avec lesquels l'UE a signé des accords. Les droits varient de 0 à 17 %, le tarif général s'élevant en moyenne à 4,2 %. Toutefois, les denrées alimentaires, les textiles et les vêtements font encore l'objet de certaines mesures de protection (contingents, droits de douane plus élevés, etc.). Certaines importations sont soumises à des droits antidumping.
Les ressources utiles
Douanes italiennes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Bureau Italien des Brevets et Marques
Copyright and Oversight SIAE (Société italienne des auteurs et éditeurs).

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022