Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Jordanie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Jordanie flag Jordanie :

Risque pays de la Jordanie : Investissement

Les IDE en chiffres

Les flux mondiaux d'investissement direct étranger (IDE) ont montré un fort rebond en 2021, en hausse de 77 % pour atteindre environ 1 650 milliards de USD, contre 929 milliards en 2020, dépassant leur niveau d'avant la pandémie. Les flux d'IDE dans les pays en développement ont augmenté de 30 %, mais près des trois quarts de l'augmentation totale des IDE mondiaux (500 milliards de dollars) ont été enregistrés dans les économies développées, les économies en développement affichant une croissance de reprise plus modeste. Les entrées d'IDE vers l'Asie occidentale et le Moyen-Orient ont augmenté de plus de 49 % en 2021 pour atteindre 90 milliards de USD (CNUCED, janvier 2022).

Historiquement, l'économie jordanienne a bénéficié d'investissements massifs des pays du Golfe, qui ont continué à monter en flèche jusqu'en 2006. Cependant, depuis lors, les IDE ont diminué en raison de la crise économique internationale, suivie d'une instabilité géopolitique. La situation a été aggravée par la crise sanitaire et économique déclenchée par la pandémie de Covid-19. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE se sont élevées à 726 millions de USD en 2020, pratiquement inchangées par rapport à l'année précédente (730 millions de USD). L'IDE en Jordanie était diversifié, avec des investissements notables dans l'industrie manufacturière, l'immobilier et les services. Le stock total d'IDE était estimé à 36,5 milliards de USD en 2020. Afin de stimuler les flux d'IDE, le gouvernement a prévu des projets d'infrastructure à grande échelle (eau, transport, énergie nucléaire) pour lesquels il a besoin de fonds étrangers et privés. Un projet reliant la mer Morte à la mer Rouge devait démarrer en 2018, mais a été retardé car la Jordanie n'est pas parvenue à un accord avec Israël sur la manière de construire le canal. Le projet a encore été retardé en 2019 car les relations entre Israël et la Jordanie se sont détériorées concernant la Palestine. Finalement en juin 2021, la Jordanie a décidé d'annuler le projet commun avec Israël et l'Autorité palestinienne après des années de stagnation du plan.

La Jordanie ambitionne de devenir un pôle logistique régional, notamment pour les réseaux électriques et de transport. Les investissements sont principalement concentrés dans le domaine de l'immobilier (résidentiel et commercial), des services financiers et des grands projets touristiques. L'attractivité du pays réside principalement dans la qualité de ses infrastructures, son système bancaire solide et dynamique, ainsi que son niveau d'ouverture économique, qui a permis la mise en place de zones franches et de partenariats public-privé. Le gouvernement a lancé une nouvelle initiative pour encourager l'investissement, notamment en offrant aux investisseurs un guichet unique de demande par l'intermédiaire de la Commission jordanienne de l'investissement. Les problèmes liés à la bureaucratie, à la corruption et à la protection des investissements sont des obstacles aux IDE. La Jordanie a été classée 75e sur 190 pays dans le dernier rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale, gagnant 29 places par rapport à l'année précédente. Ce bond significatif, qui contraste avec des années de déclin, est principalement dû à une amélioration considérable de l'accès au crédit pour les entreprises privées.

Les investissements directs étrangers en Jordanie ont augmenté de 165,9 millions de USD au cours du trimestre de septembre 2021, contre une augmentation de 135 millions de USD au trimestre précédent (CEIC Data, 2022).

 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) 955730726
Stocks d'IDE (millions USD) 35.11435.76036.556
Nombre d'investissements greenfield* 13267
Value of Greenfield Investments (million USD) 3962.290257

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 
Comparaison internationale de la protection des investisseurs Jordanie Moyen-Orient & Afrique du nord Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 4,0 6,4 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 4,0 4,8 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 3,0 4,7 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir en Jordanie

Les points forts

Les principaux atouts de la Jordanie sont :

  • Sa stabilité politique construite autour du Roi Abdallah qui reste très populaire et dispose du support de l’armée
  • Sa position géographique et de très bonnes relations internationales (avec l’UE, le FMI, les monarchies du Golfe et les États-Unis) qui lui permettent de disposer du support financier, politique et logistique de la communauté internationale
  • Un taux de croissance au-dessus des standards de la région, favorisé par une production importante de phosphate et de potasse et par un secteur du tourisme bien développé
  • Une maîtrise des dépenses publiques
  • Une main-d'œuvre bon marché et parmi les mieux formées du monde arabe
  • Un environnement commercial favorable
  • Infrastructure moderne et bien connectée
  • Présence de zones économiques spéciales à travers le pays (zones de développement ou zones franches)
Les points faibles

Les principaux points faibles de la Jordanie pour attirer les IDE sont :

  • Les tensions politiques de la région avec la proximité de l'Irak, de la Syrie et d'Israël. Sur le plan interne, l'afflux massif de réfugiés irakiens, additionné à la présence importante de réfugiés palestiniens, représente un facteur de risque pour la cohésion sociale.
  • Un déficit commercial structurel très important lié à ses manques en matière de ressources naturelles et de produits alimentaires entraînant une grande dépendance envers l'aide extérieure.
  • Un taux de chômage très élevé (19,1% en 2019 - Département des statistiques de Jordanie, dernières données disponibles) qui attise les tensions sociales.
Les mesures mises en place par le gouvernement
Le roi Abdallah a mis en place une politique de libéralisation économique progressive favorable aux investissements étrangers. Les zones économiques spéciales, telles que les Qualified Industrial Zones (QIZ) et la zone franche d'Aqaba offrent des régimes fiscaux avantageux pour les sociétés. De même, le gouvernement a simplifié les procédures d'enregistrement des sociétés étrangères en créant une Commission jordanienne des investissements (un bureau unique au sein du Ministère de l'industrie et du commerce). Enfin, l'État jordanien s'est lancé dans une campagne de privatisation et a privilégié les partenariats public/privé dans de nombreux secteurs. Parmi les principales mesures mises en place par le gouvernement, nous pouvons citer :

  • Une exemption d'impôt sur le revenu sur une durée de 10 ans variable toutefois selon le secteur d'activité et le lieu
  • Une exemption d'imposition sur les revenus issus de l'exportation de biens et de services
  • Le rapatriement sans frais des capitaux, des profits et des salaires.

Selon un rapport publié par le Conseil de politique économique, le plan de croissance économique de la Jordanie 2018-2022, placera la Jordanie sur une trajectoire de croissance durable et doublera la croissance économique de la Jordanie, au minimum.
De  plus, sur la base de la "Vision 2025" de la Jordanie, le plan de croissance économique devrait augmenter progressivement de 6,5 % en 2021 à 7,5 % en 2025. Cette mesure vise à relancer la croissance économique de la Jordanie. Elle est en effet soutenue par le gouvernement jordanien, qui a activement réduit les formalités administratives et la bureaucratie, amélioré son cadre législatif économique et harmonisé ses transactions économiques.

 

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Elle est garantie sauf dans quelques secteurs jugés sensibles comme l'édition, la publication, l'aéronautique, l'architecture ou l'ingénierie. Certains secteurs sont totalement interdits aux sociétés étrangères comme les services de sécurité et de maintien de l'ordre, les clubs sportifs ou encore les transports de passagers. Le département d'Etat américain donne la liste complète des limitations.
La réglementation concernant les prises de participation
La prise de participation majoritaire au capital d'une entreprise locale est autorisée en Jordanie, sauf pour certains secteurs d'activités où la participation étrangère ne doit pas être supérieure à 49%.
Les obligations de déclaration
L'agence de promotion des investissements étrangers dans le pays permet de s'informer sur les autorisations nécessaires à l'implantation.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Le site de la bourse d'Amman avec les restrictions aux investissements étrangers.
Jordan's Securities Commission
Demande d'autorisation spécifique
Il n'y a pas d'obligation de déclarer en Jordanie. Cependant, dans certains secteurs comme les activités commerciales, l'ingénierie, les services de transport... le capital étranger investi dans la société ne peut dépasser 50% du capital total. Dans d'autre secteurs comme le fret ou les services postaux, cette part est réduite à 49%.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
L'Agence de promotion des investissements de Jordanie
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
null
, null
null, null
Les autres ressources utiles
10 raisons d'investir en Jordanie - Amman Stock Exchange (en anglais)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2022