Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Jordanie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Jordanie flag Jordanie :

Risque pays de la Jordanie : Société

Le développement humain

IDH* :
0.748/1
IDH (rang mondial) :
80/188

Note : (*) L'IDH, Indicateur de Développement Humain, est un indicateur qui synthétise diverses données telles que l'espérance de vie, le niveau d'éducation, les carrières professionnelles, l'accès à la culture, etc.

Taux de chômage
(% de la population active)
0,0 (Source : FMI - World Economic Outlook Database, 2022)
Le salaire moyen
L'OIT ne dispose pas de données sur le salaire moyen en Jordanie.
Selon les dernières données disponibles du département des statistiques de Jordanie, le salaire moyen est estimé à 524 JOD par mois.
L'indépendance de la justice
Le pouvoir judiciaire n'est pas indépendant en Jordanie. Il est soumis à l'influence de l'exécutif puisque tout passe par le Ministère de la Justice et le Haut Conseil Juridique dont les membres sont nommés par le Roi. 
Les sources de la loi et les similarités légales
La principale source du droit est la constitution de 1952 (amendée de nombreuses fois). Le système judiciaire du pays est basé sur la loi islamique et les codes français, ainsi que sur des révisions judiciaires de différents actes législatifs au sein d'un Haut Tribunal spécialement mis en place. Le pays n'a pas accepté la juridiction obligatoire de la CIJ. 
 

La pression fiscale

La nature de la taxe Le taux standard
Tranche de revenus Taux progressif de 5% à 30%
0 - 5.000  JOD 5%
5 001 - 10 000 JOD 10%
10 001 - 15 000 JOD 15%
15 001 - 20 000 20%
20 001 - 1 000 000 JOD 25%
Au-delà de 1 000 000 JOD 30%
Taxe de contribution nationale 1% (pour les revenus annuels dépassant 200 000 JOD)
Les déductions et les crédits d'impôt
Les déductions et indemnités sont fixées à 9 000 JOD pour une personne seule. Une déduction forfaitaire de 1 000 JOD est accordée pour les dépenses engagées pour les soins médicaux, les études, le loyer et les intérêts du logement. Une déduction de 1 000 JOD est accordée pour le conjoint du contribuable et pour chaque enfant (plafonné à 3 000 JOD). Les déductions personnelles sont plafonnées à 23 000 JOD par famille, quelles que soient les déclarations fiscales conjointes ou individuelles.
Les contributions caritatives sont déductibles jusqu'à 25 % du revenu imposable, ou sans aucune limite si le bénéficiaire est l'un des départements gouvernementaux, des institutions publiques ou officielles ou des municipalités.
La plupart des dépenses professionnelles et primes d'assurance sont également déductibles (créances irrécouvrables, primes d'assurance, certaines taxes, frais d'accueil et de déplacement, marketing, recherche scientifique, dépenses de développement et de formation, etc.).

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022