Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Jordanie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Jordanie flag Jordanie :

Présentation de la Jordanie : Fiscalité

Taxe générale sur les ventes - Celle-ci concerne aussi bien les produits nationaux que les produits importés.
16%
Impôt sur les sociétés :
Impôt sur les sociétés : 20% (21% avec la taxe de contribution nationale)
Impôt spécial pour les banques : 35% (38% avec la taxe de contribution nationale)
Sociétés de télécommunication : 24% (à laquelle il faut ajouter une contribution nationale de 2%)
Sociétés distribuant ou produisant de l'électricité : 24% (à laquelle il faut ajouter une contribution nationale de 3%)
Sociétés financières, d'assurance et de réassurance : 24% (à laquelle il faut ajouter une contribution nationale de 4%)
Sociétés minières : 24% (à laquelle il faut ajouter une contribution nationale de 7%)
Secteurs pharmaceutiques et textiles : 14% (15% avec la taxe de contribution nationale)
Autres secteurs industriels : 16% (à laquelle il faut ajouter une contribution nationale de 1%)
Impôt national sur les contributions (introduit en 2019 pour rembourser la dette de la Jordanie) : 1% à 7%
Les retenues à la source :
  • Dividendes: 0%
  • Intérêts: résidents: taux d'imposition standrad / non-résidents : 10%/7% (intérêts des dépôts, commissions et participations aux bénéfices des banques islamiques)
  • Redevances: 10%
Les contributions sociales payées par l'employeur :
14,25 % du salaire
Les autres ressources utiles
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Jordanie Moyen-Orient & Afrique du nord Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 9,0 20,8 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 96,5 204,0 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 28,6 32,1 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Les accords bilatéraux
La France et la Jordanie sont liées par une convention de non double imposition.
Celle-ci a été signée à Amman le 28 mai 1984 et est entrée en vigueur 1er avril 1985.
Elle tend à éviter les doubles impositions et à prévenir l'évasion fiscale en matière d'impôts sur le revenu.
Télécharger la convention en français.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022