Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Kazakhstan.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Kazakhstan flag Kazakhstan :

Risque pays du Kazakhstan : Commerce international

Le Kazakhstan est ouvert au commerce international. Selon la Banque mondiale, la part du commerce international en 2020 s'élevait à 56,2% du PIB. Le Kazakhstan a une économie tournée vers l'exportation qui dépend fortement des expéditions de pétrole et de produits connexes (73 % des exportations totales). Outre le pétrole, ses principaux produits d'exportation sont le gaz naturel, les métaux ferreux, le cuivre, l'aluminium, le zinc et l'uranium. Les principaux produits d'exportation du Kazakhstan sont les matières premières, notamment le pétrole, les produits pétroliers, le charbon, le minerai de fer et les machines. Les céréales, la laine et la viande sont d'autres exportations majeures. Le pays importe principalement des machines, des réacteurs nucléaires, des chaudières, des équipements électriques, électroniques et des appareils de transmission radiotéléphonique.

Les principaux clients internationaux du Kazakhstan sont la Chine (19 % de toutes les exportations), l'Italie et la Russie, tandis que les principaux fournisseurs sont la Russie (35 %), la Chine, la Corée du Sud et l'Allemagne. La Russie et le Kazakhstan ont entrepris des projets communs dans de nombreux domaines, dont l'énergie. Le gouvernement vise à améliorer l'intégration du pays à l'étranger pour accroître les investissements dans le pays. Le pays est membre de l'OMC depuis 2015 et a conclu des accords commerciaux avec de nombreux pays de sa région. Il est également membre de l'Union économique eurasienne (Russie, Biélorussie, Arménie, Kirghizistan et Kazakhstan) et de la Zone économique commune (Biélorussie et Russie). L'accord de partenariat et de coopération renforcé (EPCA) a été signé en 2015 entre le pays et l'Union européenne, et une version révisée est entrée en vigueur en mars 2020.

Le pétrole et le gaz étant parmi les principales exportations du Kazakhstan, la balance commerciale du pays dépend des cours mondiaux des matières premières. Le chiffre d'affaires total du commerce extérieur du Kazakhstan s'est élevé à 91,3 milliards de USD sur la période de janvier à novembre 2021, soit une augmentation de 15,4% par rapport aux 79,1 milliards de USD au cours de la même période l'année dernière. Cela signifie que l'UE représente 31 % de l'ensemble du commerce extérieur kazakh. L'augmentation du commerce est en grande partie due à l'augmentation du volume de fret transitant par l'Eurasie de la Chine vers l'Europe, la route transkazakhe étant l'une des plus fréquentée. Les importations kazakhes en provenance de Chine arrivent généralement par la même voie ferrée et ont atteint une valeur d'environ 8 milliards de dollars américains en 2021. Ces conteneurs étant déchargés au Kazakhstan, de l'espace est alors disponible pour que les marchandises kazakhes continuent vers l'ouest en direction de l'Europe. Le comité des statistiques du Kazakhstan a déclaré que le commerce avec les pays de l'Union européenne a atteint 28,4 milliards de USD au cours de la période janvier-novembre 2021, soit une augmentation de 25,6% par rapport aux 22,6 milliards de USD atteints au cours de la même période en 2020 (Silk road briefing, 2022). En 2020, le commerce total de marchandises entre les États-Unis et le Kazakhstan s'élevait à 2,3 milliards de dollars, les États-Unis détenant une balance commerciale négative de 461 millions de dollars.

 
La coopération économique internationale
Le Kazakhstan appartient à l'Organisation de Coopération de Shanghaï,  à la Communauté économique eurasiatique, à l'Espace économique Commun et à l'Organisation de coopération économique.
L'évaluation de la politique commerciale
Le Kazakhstan et l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières commerciales, répertoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les droits de douane sont variables selon les produits.  Les droits de douane sont calculés sur la valeur CAF de la marchandise (valeur transactionnelle + frais d'emballage + coût du transport). Peu de produits sont exemptés de droits à l'importation. A l'export, presque tous les produits sont exemptés de droits de douane. 

Des droits d'accises sont perçus sur les produits suivants : boissons alcoolisées, tabacs, produits pétroliers, voitures de tourisme, bijoux, vêtements en cuir et en fourrure, cristaux, saumon et caviar. Le tarif des droits d'accises peut varier de 7 à 100%.

Voir le portail d'information sur les impôts et les droits de douanes.

Les ressources utiles
Comité pour le contrôle des douanes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Institut national de la propriété intellectuelle

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022