Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Kenya.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Kenya flag Kenya :

Le marché kényan : E-commerce

E-commerce

Accès à Internet
Selon la Commission des communications du Kenya, le taux de pénétration de l'Internet était de 26% en 2017. De nombreux Kenyans n'ont toujours pas accès à Internet, en particulier dans les zones reculées. Cependant, l'accès a considérablement augmenté ces dernières années, principalement en raison de l'accessibilité financière croissante de la connexion. Récemment, les ensembles de données sont devenus la source de revenus à la croissance la plus rapide dans le secteur des télécommunications. Selon Safaricom, l'utilisation moyenne d'Internet par mois en 2017 était de 270 Mo, soit une augmentation de 52% par rapport à 2016. Le gouvernement a donné la priorité au développement des services de technologies de l'information et de la communication (TIC) dans tout le pays, couvrant ainsi tous les Kenyans, avec la connectivité Internet comme pilier clé. La vitesse d'Internet au Kenya s'est également améliorée. En 2017, la vitesse de connexion Internet du Kenya était en moyenne de 12,2 Mbps, dépassant la moyenne mondiale de 7,2 Mbps. En outre, le pays avait le débit Internet mobile le plus rapide du Moyen-Orient et de l'Afrique subsaharienne. Par ailleurs, les zones rurales n’ont pas pu tirer parti de la bande passante à haute capacité du Kenya et une fracture numérique basée sur le sexe persiste dans le pays, avec plus d’utilisateurs masculins de téléphonie mobile et d’Internet que de femmes.
Le marché du e-commerce
Le commerce électronique au Kenya a considérablement progressé au cours des dernières années, en particulier parmi les petites et moyennes entreprises. Cependant, le marché est encore en développement. Bien que la pénétration du commerce de détail formel au Kenya soit estimée à 30%, la fraction des Kenyans achetant des produits en ligne ne représentait que 0,5% (mais ce nombre devrait augmenter). Il n'y a pas de chiffres officiels sur les revenus du commerce électronique au Kenya. Selon l'Autorité des communications du Kenya et le Bureau national des statistiques du Kenya, environ 27% des entreprises ont vendu leurs produits en ligne en 2017. L'utilisation des applications dans le commerce électronique a rapidement pénétré le marché et joue un rôle important dans la promotion des achats en ligne. Les consommateurs peuvent désormais utiliser des applications pour acheter des biens et des services tels que la nourriture, les vêtements, les véhicules, les biens immobiliers et les services de transport. De plus en plus d'acteurs se lancent sur le marché du commerce électronique en raison des chiffres d'affaires élevés. Selon les estimations, les chiffres d'affaires sont 25 fois plus élevés que ceux des magasins de détail traditionnels. De plus, la création d'un magasin en ligne ne nécessite ni infrastructure coûteuse ni investissement initial élevé. D'autre part, de nombreux Kenyans ne croient toujours pas à l'achat de biens en ligne et les options de paiement en ligne sont encore inexplorées (les cartes de crédit ont un taux de pénétration de 10% au Kenya), la plupart des transactions étant effectuées en espèces. Jumia, Kilimall, Masoko, Avechi et Skygarden comptent parmi les sites de commerce électronique les plus populaires du pays.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022