Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Koweït.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Koweït flag Koweït :

Risque pays du Koweït : Commerce international

Le Koweït est fortement dépendant du commerce extérieur, qui représentait 98,1% de son PIB en 2019, selon les dernières données disponibles de la Banque mondiale. En tant que cinquième producteur de pétrole de l'OPEP, les recettes d'exportation du Koweït proviennent principalement des combustibles minéraux, du pétrole et des produits de distillation (plus de 89 % des exportations totales et représentant près de 43 % du PIB). En revanche, le pays dépend particulièrement des importations de produits alimentaires, de biens de consommation et de produits semi-finis. Les importations ont augmenté rapidement ces dernières années en raison de la réalisation par le pays de grands projets et d'une forte demande de consommation privée. En 2020, elles ont été dominées par les automobiles, les outils de transmission de radiotéléphonie, les équipements électroniques, les médicaments et les bijoux.

Le Koweït exporte vers un grand nombre de pays, les principaux étant l'Arabie saoudite (16 % de toutes les exportations), la Chine (14 %), les Émirats arabes unis (13 %), l'Inde (12 %) et l'Irak (9 %). Les principaux fournisseurs du Koweït sont la Chine (18 %), les États-Unis (8,6 %), les Émirats arabes unis (8,3 %) et le Japon avec 5,9 % (Trading Economics, 2022). Les importations en provenance des autres pays du Golfe ont augmenté depuis leur adhésion au CCG (Conseil de Coopération du Golfe).

Les exportations du pays dépendent en grande partie de sa production de pétrole et des prix mondiaux du pétrole. En 2020, les exportations de biens sont passées de 64,4 milliards de USD en 2019 à 40,1 milliards de USD en 2020 tandis que les importations sont passées de 33,5 milliards de USD en 2019 à 27,7 milliards de USD en 2020. Ce chiffre est faible par rapport à 2013-14, lorsque le pays exportait davantage que le double de cette valeur. Le Koweït a une balance commerciale structurellement positive ; cependant, le pays est un importateur net de services. En 2019, la balance commerciale du Koweït hors services était de 35,3 milliards de USD contre 45,7 milliards de USD un an plus tôt. Le Koweït enregistre des excédents commerciaux depuis 1993 en raison des expéditions de pétrole. Le pays a enregistré un excédent commercial de 2649,20 millions KWD (8,76 milliards USD) au deuxième trimestre 2021 (Banque centrale du Koweït, 2022).

 
La coopération économique internationale
Le Koweït est membre du Conseil de Coopération du Golfe aux côtés de Bahrein, du Quatar, d'Oman, de l'Arabie Saoudite et des Emirats arabes Unis. Le pays est également membre de la Grande Zone Arabe de libre échange(GAFTA), un pacte de la Ligue arabe entré en vigueur depuis le 1er janvier 2005 qui vise à former une zone de libre-échange arabe.
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
5% “ad valorem” sur la plupart des produits.
Les produits de première nécessité et les matières premières sont exemptées de taxes.
Certains produits sont taxés entre 10 et 12% afin de protéger la production locale.
Les droits de douane appliqués sont au taux standard de 4%. La plupart des produits importés peuvent être exemptés de droits de douane, tels que les produits alimentaires, les biens de consommation de première nécessité.
Le tabac importé subit un taux de taxation de 100%.
Pour plus d'information, visitez le site des Douanes du Koweït.
Les ressources utiles
Office des douanes du Koweït
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Au Koweït, il faut déposer ses brevets et ses marques auprès du Trademark Control Office et du Patent Office au Ministère du commerce et de l'industrie (MCI). Vous pouvez contacter l'Office par email.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022