Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Liban.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Liban flag Liban :

Risque pays du Liban : Commerce international

Le Liban a renforcé son ouverture au commerce international en signant un accord d'association avec l'UE, en travaillant à l'adhésion à l'OMC et en signant un accord de libre-échange avec le Conseil de coopération du Golfe (CCG) en mai 2004. D'autre part, la part des échanges dans le PIB a fortement baissé ces dernières années et se situe à près de 46% selon la Banque mondiale (2020). Le Liban exporte principalement des minerais (or), des diamants, des bijoux, des véhicules, des déchets ferreux, des déchets et de la ferraille et des équipements électriques et électroniques. Le pays importe principalement des combustibles minéraux, des médicaments et des produits pharmaceutiques, de l'or, des diamants, des véhicules et des animaux vivants.
Selon les dernières données du FMI, le volume des exportations de biens et services était de -53,5% en 2020, en raison de la crise économique et financière du pays et suite au déclenchement de la pandémie de Covid-19. Il en va de même pour le volume des importations, qui a atteint un taux négatif de -46,6% en 2020.

Les principaux partenaires à l'exportation du Liban sont la Suisse, les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite, les États-Unis, le Qatar, la Syrie et la Turquie. Ses principaux partenaires à l'importation sont l'UE (principalement la Grèce, l'Italie, l'Allemagne et la France), les États-Unis, la Turquie et la Chine. La guerre en Syrie, la baisse de la demande des pays de la région et la crise économique et politique au Liban ont un impact négatif sur les exportations libanaises. La balance commerciale du pays est structurellement déficitaire, une tendance qui devrait s'aggraver.

Selon les données de l'OMC, en 2020, les exportations de marchandises libanaises ont diminué à 4,1 milliards de dollars, tandis que les importations ont diminué à 5,7 milliards de dollars, le déficit commercial se réduisant. Quant au secteur des services, le niveau des exportations en 2020 est tombé à 5 milliards de USD, tandis que les importations ont chuté à 5,7 milliards USD. La contraction des échanges reflète la profondeur de la crise.

 
La coopération économique internationale
Le Liban est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Fonds arabe pour l'économie et le développement (FADES), CCI, Fonds monétaire arabe (FMA), G-24, G-77, Ligue arabe, OMC, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe le Liban, cliquez ici. L'adhésion du Liban aux organisations internationales est également indiquée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Plus de 83% des biens importés sont soumis à des droits de douane inférieurs ou égaux à 5%. Les droits de douane varient selon la nature des marchandises et leur origine. Des surtaxes peuvent être appliquées sur certains produits tels que les textiles, les boissons alcoolisées, les véhicules à moteur etc. Ces droits de douane sont définis par les douanes libanaises.
Les ressources utiles
Douanes libanaises
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
l'Office National pour la protection de la propriété intellectuelle.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022