Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Libye.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Libye flag Libye :

Risque pays de la Libye : Commerce international

Le commerce est un élément important de l'économie libyenne depuis le début des années 2000, atteignant 139% du PIB en 2014, avant que le pays ne s'enlise dans une nouvelle guerre civile. Néanmoins, sa part s'est légèrement redressée ces dernières années et atteint 114,1 % en 2020 (Banque mondiale). Les principales exportations comprenaient le pétrole brut, les produits pétroliers raffinés et le gaz naturel (94 % des exportations totales, CNUCED), ainsi que l'or, le fer et le cuivre. Les importations importantes comprennent le pétrole raffiné, les automobiles, les appareils de transmission pour la radiotéléphonie, le tabac roulé et les médicaments.

La Libye est un membre actif de l'UMA (Union du Maghreb Arabe), et les principaux fournisseurs du pays sont la Chine (16,2%), la Turquie (13,7%), l'Italie (9,1%), les Emirats Arabes Unis (8,9%) et l'Egypte ( 5,48 %). Quant aux principaux partenaires à l'exportation de la Libye, ils comprennent l'Italie (18,1 %), la Chine (16 %), l'Allemagne (15 %), l'Espagne (14,6 %) et les Émirats arabes unis (5,7 %).

La croissance économique de la Libye a été suspendue en 2011 en raison de l'éclatement de la guerre civile. Le conflit a stoppé les activités commerciales, en particulier les exportations de pétrole. De plus, les sanctions économiques et commerciales imposées par les pays occidentaux avant la chute du colonel Kadhafi ont considérablement entravé les échanges. Selon les dernières données disponibles de l'OMC, les importations de biens et services de la Libye ont diminué de 27,8 % en 2020, tandis que les exportations ont enregistré une baisse de 62,6 %, principalement en raison des impacts négatifs de la pandémie. En 2020, les importations de biens se sont élevées à 13,3 milliards USD et les importations ont atteint 7,7 milliards USD, portant la balance commerciale à un déficit de 5,5 milliards USD.

 
La coopération économique internationale
La Libye est membre du Fonds Monétaire Arabe, du Conseil de l’Unité Economique Arabe, de la Banque Islamique de Développement, de l’OPEC et de l’UMA. La Libye est depuis 2004 membre observateur de l’OMC en vue de son accession. Le pays est également membre de la Grande Zone Arabe de libre échange (GAFTA), un pacte de la Ligue arabe entré en vigueur depuis le 1er janvier 2005 qui vise à former une zone de libre-échange arabe.
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les droits de douane à l’importation des marchandises ont été abolis depuis le 1er août 2005 et remplacés par une taxe dite de « services portuaires » de 4%  qui concerne l’ensemble des produits à l’exception de 85 d’entre eux. Ces derniers supportent en plus une taxe à la production de 2% et une taxe à la consommation de 25 ou 50%.
Les ressources utiles
Douanes libyennes (en arabe)
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Le Centre de recherche industrielle (IRC).
La Libye est membre de la Convention OMPI (convention instituant l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle). Elle a également signé la convention de Paris sur la propriété industrielle, ainsi que la convention de Berne sur la protection des oeuvres littéraires et artistiques.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022