Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Lituanie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Lituanie flag Lituanie :

Créer une entreprise en Lituanie : Impôt sur les sociétés

Impôts sur les sociétés

Principales taxes Taux
Taux d'imposition des sociétés 15%
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères Les entités lituaniennes sont imposées sur leurs revenus de toutes origines, les entreprises non-résidentes sont assujetties à l’impôt sur le revenu uniquement sur leurs revenus issus de Lituanie et sur les revenus perçus par un établissement établi dans le pays.
La taxation des plus-values Les plus-values des sociétés résidentes et non résidentes sont incluses dans le revenu imposable et soumises au taux général de 15%. Les plus-values dérivées de la cession d'actions d'une entreprise résidente en Lituanie ou dans un autre État membre de l'UE/Espace économique européen peuvent être exonérées si la société détentrice d'actions (lituanienne ou établissement stable d'une entreprise étrangère) maintient une participation supérieure à 10% pour une durée minimale de deux ans (trois ans en cas de réorganisation).
Les déductions et les crédits d'impôt L'amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles est déductible de l'impôt à des taux variant entre 5% (immeubles résidentiels) et 33,3% (ordinateurs, logiciels). Le goodwill est également déductible sur 15 ans.
Les frais d'établissement, les frais d'intérêt et les créances douteuses sont généralement déductibles. En revanche, les provisions pour créance douteuse ne le sont pas.
Les dons aux organisations caritatives ouvrent droit à une déduction de 200%, plafonnée à 40% du revenu imposable (avant la déduction des dons et le report en avant des pertes fiscales).
Les amendes payées ne sont pas déductibles. Les impôts payés sont déductibles à l'exception de la TVA et de l'impôt sur les sociétés.
Les frais de représentation sont déductibles à hauteur de 50% et leur déduction est plafonnée à 2% du revenu de l'entreprise. Les frais de déplacement liés à l’activité professionnelle sont généralement déductibles, tout comme les cotisations et dépenses engagées au profit des employés.
Les pertes fiscales peuvent être reportées en avant indéfiniment, pourtant pour chaque exercice, elles ne peuvent être compensées que par 70% du revenu imposable. Le reste des pertes peut être imputé sur les revenus des exercices antérieurs. Les pertes provoquées par la cession d'actions peuvent être reportées en avant sur une période de cinq ans et ne peuvent être compensées que par le revenu tiré de la cession d'actions. Le report en arrière des pertes est interdit.
Les autres taxes sur les sociétés L'impôt foncier varie entre 0,01% et 4% (le taux étant déterminé par les municipalités) tout comme l’impôt sur les baux fonciers. La taxe immobilière varie entre 0,5% et 3% (son taux est déterminé par les conseils municipaux – les propriétés dont la valeur n’excède pas 150 000 EUR sont exemptées).
Il n'existe pas de droit de timbre en Lituanie. En revanche, des frais modiques sont payables pour la délivrance de certains documents par les services publics.
Les cotisations de sécurité sociale à la charge de l'employeur varient entre 1,45% et 2,71% pour un revenu inférieur à 81 162 EUR par an (la contribution des employées est moins élevée pour les revenus supérieurs à ce seuil). Les employeurs retiennent 0,16% du salaire brut pour le Fonds de garantie (qui fournit une assistance financière aux employés en cas de faillite de leurs employeurs). Ils paient également une contribution égale à 0,16% du salaire brut pour le Fonds pour l’emploi de longue durée.
Une taxe environnementale est prélevée sur les polluants rejetés dans l'environnement, et une taxe distincte est due sur la valeur des ressources naturelles extraites.
 
Les retenues à la source
Dividendes : 15% ; Intérêts : 0 (payés à une société résidente de l'EEE ou d'un pays ayant signé une convention fiscale avec la Lituanie)/10% (entreprises non-résidentes) / 15% (entreprises résidentes) ; Royalties : 0% (payé à une entreprises résidentes) / 10% (entreprises non-résidentes) / 15% (individus)

Le taux peut être réduit dans le cadre d'une convention fiscale.

Les autorités fiscales
Aperçu des mesures fiscales lituanienne en réponse à la Covid-19
Inspection nationale des Impôts, Ministère des Finances
Les autres ressources utiles
Agence de promotion des investissements de Lituanie - Aperçu de la fiscalité
Législation fiscale lituanienne

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022