Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Madagascar.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Madagascar flag Madagascar :

Risque pays de Madagascar : Société

Le développement humain

IDH* :
0.51/1
IDH (rang mondial) :
154/188

Note : (*) L'IDH, Indicateur de Développement Humain, est un indicateur qui synthétise diverses données telles que l'espérance de vie, le niveau d'éducation, les carrières professionnelles, l'accès à la culture, etc.

Le salaire moyen
Les salaires à Madagascar varient considérablement d'un emploi à l'autre. Visitez VotreSalaire.org pour consulter les salaires moyens pour chaque type de profession.
L'indépendance de la justice
L’indépendance de la Justice et celle des magistrats a toujours été inscrite dans la Constitution des trois Républiques successives mais elle ne s’est jamais réalisée. Elle sera l’un des enjeux de la Quatrième République car, sans cette indépendance, aucune garantie des droits n’existe. En effet, la sphère politique intervient très régulièrement pendant les procès et tente d'influencer les juges.

La corruption décourage les usagers de traiter avec la justice. En effet, le système judiciaire est jugé par les citoyens comme étant le plus corrompu. Il vient après la police de la circulation, le bureau s'occupant des permis de conduire, le service des domaines et les communes urbaines.
Les sources de la loi et les similarités légales
Le droit Malgache est un mélange de droit préexistant a l'arrivée des français sur le territoire, de droit français et d'us et coutumes utilisés pour juger les conflits quotidiens.
 

La pression fiscale

La nature de la taxe Le taux standard
IRSA - Impôt sur les Revenus Salariaux et Assimilés
Jusqu' à 350 000 MGA 0%, avec un impôt minimum de 2 000 MGA
Entre 350 001 et 400,000 MGA 5%
Entre 400,001 et 500,000 MGA 10%
Entre 500,001 et 600,000 MGA 15%
Au-delà de 600 000 MGA 20%
IR - Impôt sur les Revenus
Jusqu' à 200 millions MGA
5% (avec une réduction possible de 70%) du revenu annuel (avec une contribution minimum de 16 000 MGA)
Au-delà de 200 millions MGA imposé de la même manière que les entreprises
Les déductions et les crédits d'impôt
Plusieurs charges sont déductibles de l’impôt sur les revenus du travail (IRSA), notamment :
-    Les cotisations au système de sécurité sociale correspondant à 1% du salaire mensuel (plafonné à 1% de 8 fois le salaire minimum mensuel légal)
-    Les cotisations au système public de santé correspondant à 1% du salaire mensuel
-    Les cotisations à la retraite (jusqu’à 10% de la rémunération)
-    Les cotisations au fonds public de formation professionnelle représentant 1% du salaire mensuel
-    Le paiement obligatoire des arriérés de loyers librement payés (c'est-à-dire un montant payable périodiquement par une personne à une autre personne jusqu'au décès de cette dernière)
-    Les pensions alimentaires, sous certaines conditions.
De plus, les contribuables sont éligibles à une réduction de l’IRSA (Impôt sur les Revenus Salariaux et Assimilés) d’un montant de 2 000 MGA par personne à charge.


Pour une personne physique dont les revenus tirés du commerce, des affaires ou d’une activité professionnelle dépassent 200 millions de MGA, les charges correctement justifiées peuvent être fiscalement déductibles dans le calcul de l’IR.
Pour les revenus inférieurs à 200 millions de MGA, une déduction automatique de 30% est applicable sur le revenu brut, mais elle est plafonnée à 2 millions de MGA par an.
Une réduction fiscale de 2% du coût d’acquisition des biens et équipements est applicable à condition d’avoir une facture. Cependant, la taxe à payer doit être au moins égale à 3 % du chiffre d'affaires.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022