Mali flag Mali :

Risque pays du Mali : Economie

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Malgré des problèmes de sécurité majeurs, l'économie du Mali a connu des taux de croissance stables au cours de ces dernières années, soutenus par une forte production agricole (en particulier pour le coton) et des prix élevés de l'or. Cependant, le PIB du pays s'est contracté de -1,6% en 2020 en raison du ralentissement économique mondial causé par la pandémie de Covid-19. L'activité économique a rebondi d'environ 4 % en 2021 et devrait encore s'accélérer pour atteindre 5,3 % en 2022 et 5 % en 2023 (FMI), stimulée par la vigueur des secteurs agricole et minier.

Les finances publiques du Mali se sont détériorées en raison du ralentissement économique induit par la pandémie et de l'augmentation des dépenses, et ne se sont pas améliorées en 2021 malgré la reprise économique. Le ratio de la dette au PIB a continué d'augmenter, passant d'environ 47,4 % en 2020 à 51 % en 2021, et ne devrait diminuer que légèrement pour atteindre 50,6 % en 2022 et 50,1 % en 2023 (FMI). La dette publique est majoritairement extérieure et concessionnelle, et repose sur des prêteurs internationaux (Coface). Le déficit budgétaire est passé de -5,4 % du PIB en 2020 à -5,5 % du PIB en 2021, et devrait se réduire à -4,5 % du PIB en 2022, restant au-dessus du critère communautaire de l'UEMOA de 3 % du PIB (Coface). Les revenus de l'extraction de l'or et de la production de coton devraient augmenter, mais les dépenses d'investissement soutenant les grands projets d'infrastructure resteront importantes (Coface). L'inflation est passée de 0,5 % en 2020 à 3 % en 2021, mais devrait diminuer à 2 % en 2022 et 2023, restant en deçà des critères de convergence de la CEDEAO grâce à l'ancrage du franc CFA à l'euro (FMI). Le budget 2022 est axé sur l'assainissement budgétaire et la mise en œuvre du programme du FMI. En février 2021, le Conseil d'administration du FMI a autorisé un décaissement immédiat d'environ 57,6 millions USD pour aider à répondre aux besoins de financement du pays et soutenir les dépenses sociales, dans le cadre d'une facilité de crédit élargie de 3 ans d'une valeur totale de 192 millions USD. Avec ces fonds, le Mali devrait également mettre en œuvre un programme de réformes structurelles visant à améliorer les finances publiques et la gestion de la dette, tout en favorisant la diversification économique, le renforcement des infrastructures énergétiques (électricité) et l'amélioration du capital humain. Cependant, l'instabilité politique pourrait compromettre l'accès au financement. Les principaux défis auxquels le pays est confronté sont la situation sécuritaire fragile, l'instabilité politique, l'insuffisance des infrastructures, les contraintes de capacités financières et gouvernementales, la volatilité des prix des produits de base et les conditions météorologiques défavorables (sécheresse).

Le Mali est classé parmi les pays pauvres très endettés (PPTE) et, à ce titre, a bénéficié de l'annulation de sa dette dans le cadre de l'Initiative PPTE du FMI. Selon les derniers chiffres de la Banque mondiale, 42,3% des Maliens vivent dans une extrême pauvreté. La pauvreté est concentrée dans les zones rurales (90% de tous les pauvres) et dans le sud du pays. Selon les estimations de l'OIT, près des trois quarts de la population économiquement active travaillent dans l'économie informelle; alors que le taux de chômage en 2020 était d'environ 7,7% de la population active totale (Banque mondiale).

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

 
 
Risque pays
Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
Les principaux journaux on-line
Allafrica, Mali News
Afrol, News Mali
BBC Pays, Mali
Les ressources utiles
Ministère des finances
Ministère des Mines, de l'Energie et de l'Eau
Ministère de l'Agriculture
Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022