Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Monténégro.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Monténégro flag Monténégro :

Risque pays du Monténégro : Commerce international

Le Monténégro est un petit pays ouvert au commerce extérieur, qui représente environ 86 % de son PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Afin de devenir membre de l'OMC, le Monténégro a mis en place des réformes majeures de sa politique commerciale, qui comprennent l'élimination des quotas d'importation, la réduction des licences et des interdictions d'importation, la rationalisation des procédures douanières et l'élimination des barrières tarifaires et non tarifaires. Le pays exporte principalement de l'aluminium brut (15,7%), de l'énergie électrique (13,9%), des médicaments (6,6%) et du bois scié (5,8%) ; alors qu'il importe principalement des huiles de pétrole (5 %), des médicaments (3,9 %), des automobiles (3,3 %) et des appareils électriques (2,1 %), même si les importations sont très diversifiées, reflétant l'ouverture du pays et la faiblesse de son socle de fabrication. Comme pour la plupart des pays du monde, en 2021, le commerce international du Monténégro a été gravement perturbé par la pandémie de COVID-19, avec une réduction du ratio du commerce extérieur sur le PIB de 22,2 (FMI). Cependant, selon le Conseil des investisseurs étrangers du Monténégro, les exportations de biens et de services soutiendront la croissance cette année plus que les années précédentes. Ils bénéficieront d'une reprise des prix des matières premières (aluminium) et d'une amélioration du tourisme. Cependant, les importations augmenteront plus rapidement en raison des besoins des projets d'infrastructure. La balance commerciale contribuera donc négativement à la croissance, mais moins qu'auparavant.
 
Selon les derniers chiffres disponibles auprès de Comtrade, la Serbie (29,3%), la Slovénie (10%), la Hongrie (6,3%) et la Bosnie-Herzégovine (6,2%) étaient les principaux partenaires commerciaux pour les exportations. Les principaux pays d'origine des importations du Monténégro étaient la Serbie (19,8%), la Chine (10,4%), l'Allemagne (9,7%) et l'Italie (6,4%). Dans l'ensemble, l'Union européenne représente 44% des exportations du pays et 48,5% de ses importations. Le Monténégro et l'UE ont signé un accord de stabilisation et d'association (ASA) le 15 octobre 2007, qui devrait finalement conduire le Monténégro à devenir membre de l'UE.
Le Monténégro a un fort déficit commercial structurel qui s'élevait à -1 662 millions USD en 2020 (Dernières données disponibles Banque mondiale). L'évolution d'une année sur l'autre des importations de biens et de services a entraîné une baisse de 19,5 %, tandis que les exportations ont résulté à -48,9 % sur un an.

 
La coopération économique internationale
Le Monténégro bénéficie du protocole ATP (Autonomous Trade Preferences) de l'Union européenne qui lui permet d'exporter vers l'UE sans droits de douane 95% des produits.

Le pays a signé un accord de libre-échange CEFTA qui lui donne un accès au libre marché du sud-est, qui représente 30 millions de consommateurs.

Le traité de libre-échange signé avec la Russie permet un libre accès des produits monténégrins vers la Russie, soit vers un marché de 150 millions de consommateurs.

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, selon l'OMC
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les droits de douane sont de 3%, ce qui est très bas par rapport aux autres pays de la région.
Les ressources utiles
Administration des douanes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Vous pouvez contacter le Bureau de la propriété industrielle du Monténégro par Email.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022