Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Nigéria.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Nigéria flag Nigéria :

Risque pays du Nigéria : Investissement

Le Nigéria est la troisième économie d'accueil des IDE en Afrique, derrière l'Égypte et l'Éthiopie. Le pays fait partie des pôles de croissance les plus prometteurs d'Afrique et attire de nombreux investisseurs dans le secteur des hydrocarbures, de l'énergie, du bâtiment etc. Le pays subit les effets du contre-choc pétrolier. Selon le Rapport sur l'investissement mondial de la CNUCED 2021, les flux d'IDE vers le Nigeria ont totalisé 2,4 milliards USD en 2020, affichant une légère hausse de 3,5 % par rapport à l'année précédente (2,3 milliards USD en 2019), malgré la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Le stock total d'investissements directs étrangers a été estimé à 102 milliards USD en 2020. Selon le Investment Trends Monitor de la CNUCED, les flux mondiaux d'IDE ont fortement rebondi en 2021, mais les flux d'IDE vers les pays africains (hors Afrique du Sud) n'ont augmenté que modérément.Certains des principaux pays investisseurs au Nigéria sont les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la France.

Le Nigéria a l'intention de diversifier son économie loin du pétrole en créant un secteur manufacturier compétitif, ce qui devrait faciliter l'intégration dans les chaînes de valeur mondiales et stimuler la productivité. La récente fusion des ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Investissement reflète l'intention du Nigéria de coordonner efficacement ces trois domaines clés pour améliorer son environnement commercial et d'investissement. Les points forts du pays sont une économie partiellement privatisée, un système fiscal avantageux, des ressources naturelles importantes et un faible coût de main-d'œuvre. D'un autre côté, la corruption généralisée, l'instabilité politique, le manque de transparence et la mauvaise qualité des infrastructures limitent le potentiel d'IDE du pays. Une bureaucratie intense freine également les investissements étrangers.

Dans l'édition 2020 du rapport Doing Business de la Banque mondiale, le Nigéria s'est classé au 131e rang mondial pour la facilité de faire des affaires. Cela représente un bond par rapport à l'édition 2019 lorsque le pays était classé 146e. Le pays s'est amélioré dans de nombreuses sous-catégories du classement: création d'entreprise, gestion des permis de construire, obtention d'électricité, enregistrement de la propriété, commerce transfrontalier et exécution des contrats. Le Nigéria apparaît comme l'un des 10 pays qui s’est le plus amélioré pour la deuxième fois. Le Nigéria a attiré d'importants afflux d'entreprises américaines, notamment des géants comme Uber et Facebook, ainsi que Emergent Payments et Meltwater Group. La Chine a également investi considérablement dans le pays, principalement dans les industries du textile, de l'automobile et de l'aérospatiale.

 

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Banque africaine de développement, Organe de supervision publique
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise au Nigéria.
Les ressources utiles
Commission nigériane de promotion des investissements (NIPC)
Évolution et perspectives économiques au Nigéria - Perspectives économiques en Afrique
Portail commercial du Nigéria
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Nigéria Sub-Saharan Africa
Procédures (nombre) 7,00 7,51
Temps (jours) 7,20 21,30

Source : Doing Business.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

> Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022