Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Nouvelle-Zélande.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Nouvelle-Zélande flag Nouvelle-Zélande :

Réglementations et douanes en Nouvelle-Zélande : Dialogue social

Le dialogue social et les partenaires sociaux
Les employés peuvent choisir s'ils veulent se joindre à un syndicat ou pas. Il est interdit de refuser un emploi à cause d'une adhésion ou d'une non-adhésion à un syndicat. Les employés qui choisissent d'appartenir à un syndicat sont couverts par l'accord collectif du syndicat. Les employés qui choisissent de ne pas appartenir à un syndicat doivent négocier leur propre contrat de travail individuel.

Le changement le plus dramatique qui s'est produit au niveau de l'organisation du travail en Nouvelle-Zélande, est sans conteste l'individualisation de la relation de travail, qui est plus prononcée parmi les jeunes travailleurs. Le secteur public est plus syndicalisé que le secteur privé. Le renouveau des syndicats ne s'est pas produit lorsque la législation sur les relations de travail a remplacé la législation sur les contrats de travail. Les organisations d'employeurs ont élargit la gamme de leurs services et ne font plus que du lobbying à l'échelle locale et nationale au nom de leur secteur ou de leur industrie,. En effet, ils ont ajouté des activités légales, éducatives et de promotion. Ils s'adressent spécifiquement au manque régional de travailleurs qualifiés, en mettant en place des programmes de placement de travailleurs immigrés. Il y a moins de besoins de représentation institutionnelle de l'employeur industriel, étant donné que moins d'un quart des travailleurs néo-zélandais sont couverts pas un accord collectif.

Les syndicats
Le Conseil néo-zélandais des syndicats
Le taux de syndicalisation
Le nombre des adhésions à un syndicat en Nouvelle-Zélande a connu un déclin substantiel depuis le début des années 90, en parti à cause de la déréglementation du marché du travail qui a vu la promotion des contrats de travail individuels et le déclin des contrats multi-employeurs. En 1985, 43,5% de la main-d'oeuvre totale était syndicalisée. Ces dernières années, le pourcentage de travailleurs syndicalisés a augmenté pour la quatrième année consécutive, passant à 21,7% des salariés en 2005-2006, seulement la moitié de ce qui était le cas au milieu des années 90.
Les organismes de régulation du travail
Département du travail
Business Nouvelle-Zélande
Cour du travail en Nouvelle-Zélande

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022